Farine de blé ? Et le sans gluten alors ?!

Vous aussi vous êtes reléguée au « sans gluten », par allergie ou par choix ?

La bonne nouvelle : vous pouvez piocher dans d’autres farines et ainsi continuer à préparer de délicieux plats ou gâteaux à base de farine !

Maïa Baudelaire, Nutritionniste experte en Comportement alimentaire et Fondatrice de la Méthode maiabaudelaire.com vous fait un petit tour d’horizon.


La farine de sarrasin

La plus facile à trouver, et celle que vous utilisez pour préparer les fameuses galettes bretonnes.

L’avantage ?

La farine de sarrasin est plus riche en protéines végétales que les autres farines, et totalement exempte de gluten car le sarrasin est en fait une plante et non une céréale. Donc pas de risque ! En plus, elle est riche en minéraux comme le cuivre et le magnésium.

Mon astuce

La farine de sarrasin lève difficilement, donc réservez-là pour les galettes ou en complément d’une autre farine.

 

 

La farine de quinoa

La farine de quinoa est elle aussi sans gluten.

L’avantage ?

Le quinoa est la seule plante à contenir tous les acides aminés essentiels – donc que le corps ne peut fabriquer – génial !

Mon astuce

Mélangez-la à une autre farine pour faire des crêpes, des gâteaux ou du pain et diminuez la quantité par rapport à celle de farine de blé indiquée sur la recette.

 

La farine de riz

L’avantage ?

La farine de riz se trouve partout et reste très digeste.

Mon astuce

Son index glycémique étant élevé (95), optez pour la farine de riz complet ou semi-complet !

 

La farine de pois chiche

On la trouve plus facilement en Orient, mais elle arrive !

L’avantage ?

Assez riche en protéines végétales et en fibres, elle booste aussi l’énergie et est idéale avant le sport d’endurance.

Mon astuce

La base idéale pour des pancakes !

 

La farine d’amarante

L’amarante est une plante qui vient d’Amérique du sud, similaire au quinoa.

L’avantage ?

La farine d’amarante est source de fer, de calcium et de protéines assimilables.

Mon astuce

Essayez-la pour vos recettes de pâtisseries, et mixez-la avec d’autres farines pour du pain !

 

Le mieux est bien sûr de vous faire votre propre idée, de tester les associations et les quantités… alors à vos fourneaux !


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *