Comment réussir sa transition végétale ?

Pour des raisons écologiques ou éthiques vous souhaitez supprimer les produits animaux de votre alimentation ? Passer d’un régime carnivore, à un régime végétal? Oui mais vous êtes un peu perdu et ne savez pas vraiment comment procéder. Vous avez regardé un peu partout et lu un peu tout et son contraire. Ne paniquez pas, vos nutritionnistes font le point. On vous explique tout !

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Un régime végétarien (sans viande ni poisson) ou végétalien (sans aucuns produits animaux : viande, poison, œuf, et lait, yaourt et fromages) ne rime pas avec carences et problèmes de santé. Le tout c’est de savoir par quoi remplacer les aliments exclus pour ne manquer de rien. Attention tout de même, ils ne sont pas conseillés, mais plutôt déconseillés chez les enfants.

PRENEZ VOTRE TEMPS !

Changez de mode de vie ça prend du temps ! Les habitudes ne vont pas s’acquérir du jour au lendemain. Il faut du temps pour prendre le pli et savoir exactement quoi faire, quoi acheter, quoi cuisiner et quoi manger. Ne soyez pas pressé. Vous verrez, au fil du temps les choses deviendront de plus en plus simple.  Par quoi je commence ?

COMMENCEZ PAR UN REPAS,

Comme il existe trois repas dans la journée (petit déjeuner, déjeuner, diner), il s’agit d’y aller un repas à la fois, celui de votre choix. Lorsque vous êtes bien habitué à ce que ce repas soit végétarien, il suffit d’en choisir un deuxième, puis après un certain temps, d’y aller pour le troisième. Le tour est joué !

Une autre solution c’est de commencer par une journée par semaine, puis quand celle ci est maitrisée, de passer à une deuxième, puis une troisième et ainsi de suite.

LES ALTERNATIVES INDUSTRIELLES

Les industriels surfent sur le phénomène végétal et proposent de nombreux produits de substitutions qui vous seront d’une grande aide pour débuter. Les steaks végétaux, le tofu, les saucisses végétales, les faux-mages etc autant de produits qui vous permettent de remplacer la portion de viande ou de produits laitiers en un tour de main.

PROCÉDEZ À LA COMPLÉMENTATION NUTRITIONNELLE,

Les protéines végétales ne sont pas équivalentes aux protéines animales. Elles sont dites incomplètes car elles sont dépourvues d’un ou plusieurs acides aminés essentiels (fragments de protéines obligatoires apportés par l’alimentation car le corps ne peut les fabriquer). Par conséquent il est indispensable de combiner certains aliments végétaux entre eux pour combler ce manque en acides aminés. Oui mais quoi ? C’est simple.

Afin de faire l’équivalent en protéines d’un morceau de viande ou de poisson, il suffit d’associer des céréales (riz, avoine, blé, sorgho, millet, épautre …) avec des légumineuses (pois cassés, haricots secs, lentilles … ) et le tour et joué. Ajoutez un peu de graines oléagineuses au petit déjeuner et au goûter, des graines de lin, courge etc dans vos plats au déjeuner et diner et voilà ! Vous ne manquez de rien.

SUPPLÉMENTATION EN VITAMINE B12,

La vitamine B12, n’est apportée que par les produits animaux. Par conséquent si vous passez à un régime végétal, vos apports seront diminués voir inexistants. Vous n’avez donc pas d’autre choix que de passer par la supplémentation orale en vitamine B12. Rapprochez vous de votre médecin pour qu’il vous aiguille sur le type de produit à consommer. Ne faites pas l’impasse, la vitamine B12 est indispensable au bon fonctionnement du cerveau, à la formation du sang et à la synthèse d’ADN. Une carence en cette vitamine peut entrainer une anémie, des fourmillements dans les extrémités des membres, ou l’absence de sensation, une extrême fatigue, et de nombreux autres troubles.

AUTRES CONSEILS,

La clé d’une transition réussie c’est la patience, la personnalisation, et le plaisir. L’expérience doit rester agréable, il n’y a aucune raison pour que ce soit un sacrifice ou un calvaire à vivre.  Il faut voir cette transition comme une découverte en perpétuelle progression.

Dernière chose, déculpabilisez ! Si vous ne pouvez vous passer de votre fromage, alors remplacez tout le reste sauf le fromage ! Vous avez déjà réduit votre consommation de produits animaux et vous vous rapprochez davantage de vos idées. Alors soyez fier de vous.

Besoin d’aide ? Un Coach Nutritionniste peut vous aider à réussir cette transition dans les bonnes conditions. Pour ceci, le programme Végétarien correspond parfaitement à votre demande.

Angélique, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *