Superfoods : Mangez du poisson pour vivre longtemps !

Ce sont ces aliments naturels qui ont un rôle protecteur, guérisseur et qui apportent beaucoup de bonheur et d’équilibre… mental et physique. J’aime les appeler nos Superfoods.

L’origine : Okinawa

A la recherche de secret de longévité en bonne santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a repéré 8 régions dans le monde où vivent heureux des poignées de centenaires, dont le fameux archipel japonais Okinawa. Les scientifiques se penchent régulièrement sur le mode de vie de ces « supercentenaires » en pleine forme, sur leur mœurs, et bien sûr leur régime alimentaire.
Alors que font–ils de différent ? Le poisson est à la base de leur alimentation, ils en consomment tous les jours avec du riz, des légumes, du soja

Bon pour le coeur

Le poisson est-il un aliment magique ? Il n’agit pas tout seul, l’absence de stress, l’importante consommation de thé vert ont bien sûr leur part de responsabilité dans cette étonnante longévité. Mais, indubitablement les omégas-3, qui composent la graisse de poisson, lui confèrent un statut de superfood. Car en contribuant à rendre le sang plus fluide en diminuant les mauvaises graisses dans le sang, ces lipides exercent un effet protecteur sur le cœur. Nos fameux supercentenaires de l’archipel d’Okinawa font ainsi très peu d’infarctus.

…et la mémoire

De même, s’ils vieillissent bel et bien, ils se souviennent de tout ou de presque tout. Là encore c’est sans doute un effet de leur consommation de poisson, tel que vient de le démontrer une étude récente conduite aux Etats-Unis. Pendant 10 ans, des chercheurs américains ont suivi 2 groupes de personnes. Et ils ont découvert que chez les individus qui consommaient régulièrement du poisson, la matière grise de leur cerveau était mieux préservée que chez les autres, en particulier celle réservée à la mémoire.
Cerise sur la gâteau, au delà de ces observations anatomiques, ces personnes obtenaient de meilleurs résultats aux tests cognitifs ! Allant jusqu’à faire dire aux chercheurs le risque de troubles de la mémoire « légers » ou plus « graves » type Alzheimer pouvait être divisé par 5 par le seul fait de manger fréquemment du poisson.

Mes conseils :

  • En fait il faudrait en manger 3 ou 4 fois par semaine. Demandez à votre poissonnier quels sont les poissons de saison… vous paierez moins cher. Sinon optez pour du poisson surgelé qui est de très bonne qualité chez Picard, ou pour des sardines, du thon ou du maquereaux en boîte, tout aussi bon nutritionnellement !
  • Pour faire ressortir tous les bienfaits du poisson, mon conseil, préparez le en papillotte, à la vapeur, au four ou grillé… pas de fritures car ce mode de cuisson réduit considérablement l’effet protecteur des oméga-3, sur la mémoire et en plus c’est plus calorique !

Classement des poissons par leur richesse en omégas-3

Les plus riches : le saumon, la sardine, le thon , le maquereau, et le hareng. Les intermédiaires : rouget, l’anchois, le bar, le loup, la dorade, le turbot, le brochet, le flétan. Les moins riches : le colin, le merlan le cabillaud, la sole, la raie, le merlu, la lotte, la limande.


banniere-blog-2

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *