Bien grignoter c’est possible

Le réflexe d’ouvrir le frigo en rentrant du boulot, résister aux gâteaux pendant le goûter des enfants. Il est parfois dur d’attendre jusqu’au diner pour manger un bout. Certains parlent de grignotages et d’autres de collation ou de goûter. Quelles différences ?

GRIGNOTAGE VS COLLATION

Le grignotage et la collation sont tous deux des prises alimentaires en dehors des repas principaux de la journée. Pourtant ce sont bien deux choses différentes.

Le grignotage c’est une prise alimentaire déstructurée en dehors des repas. La charge calorique n’est pas comptabilisée dans la ration alimentaire de la journée, c’est un surplus d’énergie. On mange sans faim, par ennuie ou par stress, on n’écoute pas ses sensations. Grignoter renvoie à manger tout ce qui nous tombe sous la main (biscuit, chocolat, etc.).

À l’inverse la collation est une prise alimentaire réfléchie et calibrée qui à un réel intérêt et qui fait partie intégrante de la ration alimentaire. On parle de fractionnement des repas. La mise en place de collation apparaît lorsqu’il y a une vraie faim, des gargouillements, un “creux à l’estomac”, une “sensation de vide”, une perte d’énergie et de concentration.

L’INTÉRET DE LA COLLATION

Généralement au delà de quatre heures sans manger la faim apparaît. C’est à ce moment la que la collation trouve son intérêt. La prise d’une collation équilibrée dans l’après midi permet de réguler les sensations de faim, gérer les baisses d’énergie de milieu de journée et surtout elle permet de ne pas se jeter littéralement sur le diner et d’éviter de consommer le double de ce que l’on aurait mangé de façon habituelle. En bref la collation aide à la gestion du poids. 

LES RISQUES DU GRIGNOTTAGES

Une prise alimentaire anarchique entraine la plupart du temps un excès de calories sur la journée. On fini par consommer plus d’énergie que ce que le corps à besoin et c’est la porte ouverte aux kilos supplémentaires.

La deuxième contrainte c’est que le grignotage perturbe le rythme biologique et sur stimule certains organes comme le pancréas. A terme ceci peut mener à un risque de diabète si les grignotages sont trop sucrés.

UNE BONNE COLLATION QU’EST CE QUE C’EST

Une collation réussie c’est une collation équilibrée qui rassasie et qui garantie la satiété jusqu’au diner ! Elle doit idéalement contenir de l’énergie rapide, des protéines, des fibres peu de gras, de sucre et de sel ajoutés. En moyenne elle devrait apportée aux alentours de 200 calories. Et si vous voulez qu’elle soit parfaite accompagnez la d’une boisson hydratante non sucrée.

QUELQUES COLLATIONS IDÉALES

Salé ou sucré c’est vous qui choisissez, il y en a pour tous les goûts !

  • Yaourt et fruit
  • Noix et fruits séchés
  • Pain complet et tranche de jambon
  • Biscotte et fromage à tartiné
  • Barre de céréales et un verre de lait
  • Un petit Smoothie et tranche de pain
  • Milkshake
  • Retrouvez d’autres types de collation en consultant nos recettes : Idées collations

Et pour la boisson vous pouvez opter pour des thés, tisanes ou des eaux aromatisées.

 

Angélique, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *