Je prends soin de mes bactéries

La flore intestinale, joue un rôle important dans l’état de santé en général, la digestion, l’immunité, mais aussi dans la santé mentale, elle permet de lutter contre les micro-organismes nuisibles. Malheureusement, ces bactéries qui nous colonisent sont souvent malmenées. Nous possédons plus de bactéries que de cellules alors il est important d’en prendre soin. Comment ? Tout se passe dans l’assiette !

J’APPORTE PLUS DE BACTÉRIES !

Un traitement antibiotique, une période de stress, une mauvaise hygiène de vie et c’est la porte ouverte à la dysbiose : la flore intestinale en a pris un coup. Il est temps de recoloniser le tube digestif. Comment ? En consommant des probiotiques

Pas besoin de compléments alimentaires, les probiotiques se trouvent dans l’alimentation. Ils peuvent être rajoutés dans certains aliments au même titre que certains additifs alimentaires.

C’est le cas des yaourts par exemple, les probiotiques sont nécessaires à la fermentation du lait afin d’obtenir la texture et l’acidité spécifiques de ses produits. Mais ce ne sont pas les seuls : tous les produits laitiers fermentés renferment des bactéries lactiques, de même que le kéfir, le kombucha, le miso, le tempeh et les légumes lactofermentés, comme la choucroute. En consommer régulièrement permettra de coloniser vos intestins.

Le travail ne s’arrête pas là !

JE LES NOURRIS,

Les bactéries sont des micro-organismes vivants qui ont besoin d’énergie pour survivre au sein du tube digestif, il faut donc bien les nourrir pour qu’elles puissent se reproduire efficacement. Voici une autre raison de faire attention à son assiette.

Les probiotiques se nourrissent de prébiotiques : des fibres alimentaires non digestibles par notre organisme mais pleines de bonnes choses. Les bactéries sont là pour les digérer et libérer certaines vitamines comme la vitamine K, des acides gras, et des substances chimiques qui permettraient de lutter contre certaines maladies (diabète, obésité …) .

Les prébiotiques sont présents avant tout dans les céréales complètes, les légumineuses (lentilles, fèves, haricots), les légumes et les fruits frais de saison. Plus ces aliments seront consommés sous forme complète plus l’apport en fibres sera élevé et plus votre flore sera en bonne santé.

EN DERNIER RECOURS :

Si une alimentation saine, équilibrée, variée, et diversifiée ne suffit pas, des compléments alimentaires existent. Mais l’un ne va pas sans l’autre vous l’aurez bien compris. Il est conseillé de commencer par une cure de probiotiques pendant 4 à 6 semaines, notamment après une forte infection, un traitement antibiotique, et surtout après des chimiothérapies ou des traitements forts. C’est seulement une fois la flore recolonisée que l’on peut passer à une cure de prébiotiques. Si vous souhaitez vous complémenter parlez-en à votre médecin.

Commencez en douceur avec l’aide d’un Coach Nutritionniste diplômé d’Etat en choisissant l’offre Menus Antioxydant.

 

Angélique, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *