Les produits bios : faut-il leur faire confiance ?

Repérer l’ouverture d’un énième Magasin bio dans la ville d’à côté ou l’installation d’un nouveau rayon bio dans votre supermarché, ça ne choque plus personne. Le bio est  partout et le vert est probablement LA couleur tendance de 2018 !

Pourquoi cette invasion ? Parce que les Français en font la demande ! Selon un Sondage OpinionWay réalisé pour Bjorg Bonneterre,  55% de la population française serait prête à payer ses fruits et légumes plus cher pour qu’ils soient bios. Souvent synonymes de meilleure qualité, meilleure santé, et meilleure transparence, a-t-on raison de croire que les produits bio nous veulent du bien ? Doit-on leur faire confiance ?

Le bio, c’est quoi exactement ?

Pour faire simple, un produit Bio est un produit presque sans OGM, sans pesticides ou engrais chimiques, l’objectif étant de préserver l’environnement et la santé animale. Les produits transformés doivent contenir au maximum 5% de produits non bios (produits difficilement trouvables en bio comme le sel par exemple) pour pouvoir porter le Fameux Label.

Bio ne veut pas forcément dire 100% naturel

Très souvent, on associe « biologique » et « naturel » : et bien pas forcément !

La culture biologique est soumise à une obligation de moyens et non à une obligation de résultats. Autrement dit, tant que l’agriculteur fait en sorte de ne pas traiter chimiquement ses terres, même si le produit final contient des pesticides (par contamination par l’agriculture conventionnelle par exemple), il pourra quand même être labellisé bio.

Une étude menée par 60 Millions de Consommateurs a d’ailleurs mis en évidence des traces de pesticides, de plastifiants, de perturbateurs endocriniens dans certains produits bios testés (Huile d’olive, chocolat…), et bien que les taux ne dépassent pas la limite maximale autorisée, ils sont là !

Dans la même idée, le Marketing joue sur les mots : pas de pesticides « chimiques » mais les « biopesticides » comme des micro-organismes ou des produits naturels comme le soufre ou le cuivre peuvent être utilisés. Méfiez-vous aussi des produits transformés Bio, qui n’ont absolument rien de « naturel » et sont aussi bourrés de sucre et d’huile de Palme…

Bio du Supermarché : trop d’importations ?

Après l’installation des Magasins Bio à tous les coins de rue, les Supermarchés aussi s’y mettent, et s’y mettent même à fond ! Surfer sur la vague du bio est devenu très tendance, et encore plus si c’est pour proposer des prix toujours plus bas.

Mais doit-on faire confiance à ce bio de supermarché ? Il est difficile d’y répondre puisque près de 30% des produits bios sont importés.

Pourquoi ? Car le marché français n’arrive pas à suivre le rythme face à la demande. Il est donc très courant de voir des produits bios importés, avec leurs propres conditions de culture, et le manque de contrôle qui va avec…

Méfiez-vous donc du blabla marketing qui nous embobine, lisez bien les étiquettes et oubliez le Made in China pour une fois !

Meilleurs pour la Santé ?

LA grande question qui inquiète toujours les Français : sont-ils meilleurs pour la santé ? Et bien j’aurai tendance à vous dire oui, car de façon générale ils contiennent moins de pesticides que les produits conventionnels donc dans tous les cas, ils sont à privilégier. De plus,  quoique l’on dise, le Bio reste associé au « sain », donc en général, il est assez rare de voir des personnes manger bio et fumer 1 paquet de cigarettes par jour… C’est un package !

Après, attention, ils ne sont pas forcément meilleurs au goût et pour une meilleure qualité gustative, privilégiez les produits de saisons ! 

Alors, on fait confiance ou pas ?

Loin de nous l’idée de casser le marché du Bio, puisque justement nous vous les recommandons, et nous soutenons cette démarche. Notre objectif est simplement de vous alerter sur le fait qu’il ne faut pas faire confiance aveuglément au bio.

Choisissez bien vos produits, lisez les étiquettes, vérifiez la provenance, et dans le meilleur des cas privilégiez les circuits courts ! Le bio est préférable au non-bio, mais parce que c’est toujours plus compliqué (sinon c’est pas drôle) il faut aussi démêler le bon et le mauvais dans le bio donc restez vigilantes !

En bref : souvenez vous que le mieux pour l’environnement et votre santé  reste de consommer local et de saison.

 

Constance, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *