Tous les matins j’ai le moral dans les chaussettes : Pourquoi je n’arrive pas à dormir ?

La composition des aliments impacte directement nos humeurs et notre sommeil.

Ainsi, en choisissant bien ses aliments et les moments auxquels nous devons les consommer, on chasse le stress, optimise le bien-être et on fait le plein de vitalité. Le combo parfait pour une humeur au beau fixe 

C’EST QUOI LES ‘ COMFORT FOODS ‘ ?

Un petit coup de blues, une petite déprime et hop  c’est la porte ouverte aux confiseries et autres aliments chouchous, la porte ouverte pour les kilos émotionnels.

Vous en raffolez et vous ne pouvez y déroger lorsque le moral est dans les chaussettes. Aussi bon soient-ils, il y a très peu de chance qu’ils vous apportent les nutriments nécessaires. Mais rassurez-vous, ils ne sont pas à bannir pour autant. Le plaisir que vous recevez en les consommant peut vous être bénéfique, mais seulement s’ils sont consommés raisonnablement et en pleine conscience.

Se jeter sur un paquet de gâteau après une dure journée de travail ne vous aidera pas à la rendre meilleure. Alors qu’est ce que je dois manger ?

J’AUGMENTE MON APPORT EN TRYPTOPHANE

Cet acide aminé est précurseur de la sérotonine, le neurotransmetteur du bien-être. Un déficit en cet acide aminé limite la synthèse de sérotonine et donc la sensation de bien-être. Il nous faut entre 500 et 2000 mg par jour.

Où le trouve t’on ? :

Les légumineuses  (lentilles, pois chiches, haricots secs, soja, les fèves) sont LA source de tryptophane par excellence. En plus d’en contenir en quantité intéressante, elles contiennent des glucides qui améliorent son assimilation par l’organisme. On peut également en trouver dans les œufs, les produits laitiers, les produits céréaliers, et les noix, avec une mention spéciale pour :  la dinde, une viande maigre très riche en Tryptophane, la banane et le chocolat noir.

MAIS AUSSI EN NUTRIMENTS

Pour favoriser la bonne humeur et éloigner les états dépressifs vous devez apporter des vitamines du groupe B, de la vitamine D, des omégas 3, du magnésium, du fer et du zinc.

Où les trouve t’on ? :

les fruits et les légumes de saison sont numéro 1 du podium. Ils jouent sur tout les fronts : synthèse des neurotransmetteurs, ils luttent contre le stress et l’irritabilité, et sont pourvoyeurs de vitalité.

Alors j’augmente ma consommation de légumineuses, de céréales de grains entiers, de noix, de graines, et de poissons gras. Une consommation de 2 poissons gras par semaine serait suffisante pour lutter contre la dépression.

PAS TROP GRAS, PAS TROP SUCRÉ, PAS TROP SALÉ,

On limite également les produits transformés. Ils sont peu nutritifs et contiennent des substances artificielles (émulsifiants, colorants, arômes …) qui peuvent être néfastes pour la flore intestinale, qui jouent un rôle important sur le système nerveux et la régulation de nos humeurs.

 

LE CONSEIL DE MAÏA,

Alors pour mettre toutes vos chances de votre coté, je vous conseille de suivre le Programme sommeil et stress, spécialement conçu pour avoir des des nuits réparatrices et avoir la pêche. Vous ferez ainsi le plein  de Tryptohane,  de magnésium, et de vitamines du groupe B, le mix idéal pour renouer avec un bon sommeil et un bien-être psychologique

 

Angélique, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *