LE RÉGIME SANS GLUTEN : POUR QUI, COMMENT ET POURQUOI ?

Régime sans sucre, sans graisse, sans lactose ou encore régime sans gluten. Vous l’avez remarqué, la mode est au régime « sans ». Sur la toile on leur vante tout un tas de bienfaits. Vous avez dû lire que manger sans gluten était la solution pour dire adieu à vos maux de ventre, à vos problèmes de digestion, le remède contre l’acné ou bien que le régime sans gluten était efficace pour maigrir rapidement.

Mais est ce vraiment justifié ? Info ou Intox ?  … Pas facile d’y voir clair !  Faisons le point.

1. Qu’est ce que le régime sans gluten ?

C’est « simple », ce régime consiste tout simplement à exclure toute trace de gluten de votre alimentation.

Oui mais pour quelles raisons ? Le gluten est-il vraiment mauvais pour la santé ? Avant toute chose il faut savoir que le gluten est un ensemble d’amidon et de protéines (gliadine, glutamines,  albumines et de globulines), présents dans de nombreuses céréales. C’est grâce au Gluten  que nos fameuses baguettes et autres pâtes sont aussi moelleuses, alvéolées et élastiques.  Pour le commun des mortels le gluten n’entraîne aucune contre-indication, sauf dans un seul cas : si vous souffrez de maladie coeliaque. Une maladie auto-immune, chronique, et intestinale qui induit une réaction immunitaire le long de vos intestins, et provoque des troubles digestifs.

Donc rassurez-vous, si vous ne souffrez pas de cette maladie il n’y a strictement aucune raison qui vous pousse à supprimer le gluten de votre alimentation et/ou de suivre un « régime sans ».

En effet une exclusion alimentaire quel qu’elle soit n’est pas anodine et elle doit être prescrite pour un motif médical et Nutritionnel. (1)

2. Les cas particuliers de l’hypersensibilité au gluten et du Syndrome de l’intestin irritable.

L’hypersensibilité au gluten se manifeste par un ensemble de symptômes digestifs non particuliers qui apparaissent après l’ingestion de gluten. De nombreuses études (2) se sont penchées sur le sujet mais rien n’est encore démontré.

Néanmoins il semblerait que l’exclusion de gluten améliore les symptômes chez 90% des personnes. Si vous pensez souffrir d’hypersensibilité au gluten il est primordial de prendre soin de votre flore intestinale pour renforcer votre barrière intestinale.

Du côté du syndrome de l’intestin irritable les chercheurs se penchent sur l’efficacité du régime FODMAP’S dont les effets semblent être prometteurs.

3. Et en ce qui concerne les autres bienfaits du régime sans gluten ?

Et bien c’est là que se trouve l’intox …  Et oui on peut en effet parler d’un bel effet de mode … Aujourd’hui aucune étude ne prouve que le régime sans gluten améliore votre digestion, qu’il réduise votre acné disgracieuse ou qu’il vous aide à maigrir. Alors oui, certaines personnes vous assureront le contraire, mais est-ce réellement une question de gluten ou plutôt de changer son alimentation ?

Je pencherai davantage pour cette hypothèse. Et oui, supprimer le gluten de son assiette induit forcément une modification de son alimentation, vous réduisez les produits industriels, vous incluez de nouvelles céréales et légumineuses contenant de nombreux minéraux, vous cuisinez davantage etc, en bref votre équilibre alimentaire s’améliore et on le sait, le fait de rééquilibrer son alimentation  à de nombreux bienfaits sur la santé et il peut vous permettre de perdre du poids.

Ce n’est donc pas l’exclusion de gluten qui vous fait maigrir mais simplement le fait de mieux manger. Enfin, seulement si vous bannissez les produits industriels sans gluten … Et oui, on a pu lire récemment dans la revue 60 millions de consommateurs que les produits sans gluten « tout préparés » ne riment pas avec forcément avec diététique ;   afin de pallier à l’absence de gluten, les industriels utilisent de nombreux additifs et beaucoup de graisses ! Les produits sont donc souvent très caloriques …

Mais alors qu’est ce que je dois manger ? Où qu’est ce que je ne dois pas manger ?

4. Liste des aliments sans gluten 

Il est bien plus facile de retenir les aliments qui contiennent du gluten plutôt que de lister ceux qui n’en n’ont pas.

De ce fait, on bannit le seigle, l’avoine, le blé, l’orge, le triticale, l’épeautre et le petit Epeautre. Je sens que je vous ai perdu… Très bien je vous transmets mon petit moyen mnémotechnique : retenez simplement « SABOT(E)», comme le soulier. C’est plus simple non ?

Mais ce n’est pas fini, le gluten est très utile à l’industrie agro-alimentaire et il se retrouve dans de nombreux produits « tout prêts ». Il nécessite d’évincer les épices lyophilisées, les sauces, les produits panés, les chips et gâteaux apéritifs, les bonbons, la charcuteries, les plats préparés et la bière et tous les aliments qui contiennent l’inscription « traces de gluten » dans la liste d’ingrédients, et il faut avoir un attention particulière aux produits qui contiennent les mentions suivantes : froment, fécule, gélifiants, matières amylacées, gruau, sirop de malt, acides aminés végétaux  et liants protéiniques. 

5. Les 3 conseils pour réussir à manger sans gluten au quotidien

  1. Lisez bien les étiquettes nutritionnelles
  2. Excluez les aliments transformés et favorisez les  petits plats  « faits maison »
  3. N’ayez pas peur de découvrir de nouveaux aliments, de nouvelles saveurs

Si vous souhaitez changer d’alimentation et apprendre à manger sans glutenNos coach Nutritionnistes diplômés D’Etat  sont là pour vous donner toutes les clés. Franchissez le pas.

 

  1. Schlienger, J. L. (2018). Les régimes «sans» ont-ils du sens?. Médecine des Maladies Métaboliques12(3), 255-259.
  2. Gerson, M. (2015). La sensibilité au gluten non coeliaque existe-t-elle?. Médecine11(10), 440-440.

 

Angélique, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire.


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *