ET SI MANGER DES GRAISSES ÉTAIT BON POUR LA SANTÉ ?

Manger du gras ne rend pas gros ! Et supprimer tous les aliments riches en lipides ne vous aidera pas à maigrir de façon efficace.

Et oui, voici un des mythes alimentaire les plus ancrés dans nos têtes ! Les graisses alimentaires sont diabolisées par tous sous prétexte qu’elles sont trop caloriques et qu’elles seraient responsables des maladies cardiovasculaires. Mais la vérité c’est qu’elles ont bien plus d’atouts santé que d’effets néfastes. Supprimer totalement les graisses peut même être très mauvais pour votre santé.

LE GRAS POUR LA VIE,

Et oui cela peut paraître dingue, mais s’il faut arrêter de diaboliser les graisses c’est avant tout car elles ont un rôle vital !

  • Les acides gras sont un des constituant principaux des membranes de chacune de nos cellules. S’il y a un déficit de lipides (graisses), les membranes de nos cellules sont  fragilisées, et je vous laisse imaginer l’impact que cela peut avoir sur notre organisme … (Peau abimée, fatigue, maladies à répétition, désordres métaboliques etc …)
  • Ils conditionnent le bon fonctionnement de nos neurones et de notre cerveau. 60% de la matière sèche de notre cerveau sont constitués de gras ! Ce sont grâce aux graisses que tous les messages nerveux peuvent circuler à travers les neurones via la gaine de myéline.
  • Les graisses sont chargées du transport des vitamines liposolubles (vitamines A,D,E,K). Sans elles nous manquerions très rapidement de ces vitamines. La vision pourrait en être impactée tout comme la santé de nos os.
  • Ils sont le précurseur de nombreuses hormones, dont les hormones sexuelles. Ils participent donc à la fertilité. Un déséquilibre des acides gras peut provoquer des troubles de la libido et même mener à la stérilité.

Vous l’avez compris, le corps a réellement besoin de graisses, alors pourquoi ne pas se réconcilier avec les aliments gras ? Bien évidemment manger des lipides ne veut pas dire se goinfrer de fast food !

TOUTES LES GRAISSES NE SE VALENT PAS !

Il y a les bonnes graisses et les mauvaises graisses. Alors comment les différencier ?

C’est simple. Les bonnes graisses sont tous les lipides contenus dans les aliments à l’état naturel et par conséquent, les mauvaises graisses se sont tous les graisses contenues dans les aliments transformés (plats préparés, pâtes à tartiner, biscuits apéritifs, fast food etc).

Pourquoi sont-elles mauvaises ? Les graisses contenues dans les produits sont totalement dénaturées (huiles végétales hydrogénées, acides gras trans) et leur accumulation dans l’organisme est à l’origine de nombreuses pathologies.

Alors si l’on se penche sur les graisses dites naturelles, il est  bon de faire quelques différences. En effet nous retrouvons les graisses animales, sources d’acides gras saturés, et les graisses végétales, sources d’acides gras insaturés. Il est primordial d’équilibrer nos apports en ces acides gras. En excès les acides gras saturés augmentent la synthèse du mauvais cholestérol (LDL) et donc les problèmes cardio-vasculaires. Par contre les acides gras insaturés  ont, eux,  une action bénéfique sur le système cardio-vasculaire en permettant d’éliminer le cholestérol. Certains d’entre eux ne sont pas synthétisés par l’organisme. Il est primordial de les apporter par l’alimentation. C’est le cas des acides gras poly-insaturés (omega 3 et oméga 6). On les trouve dans certaines huiles comme l’huile de tournesol, de soja et de maïs. Mais aussi dans les graines de lin, de chanvre et dans les poissons gras tel que le saumon ou l’avocat.

Pour bien faire, il vaut mieux avoir plus d’oméga-3 que d’oméga-6, car ces derniers empêchent l’utilisation des premiers.

Avec l’engouement des omegas 3 et omegas 6 il est important de respecter le bon équilibre afin de ne pas être victime d’un effet antagoniste .

L’ABSURDITE DU 0%,

Certaines industries alimentaires ont longtemps surfé sur la vague des régimes restrictifs toujours plus allégés en graisses et en calories avec la mise sur le marché du fromage blanc 0%, ou de produits allégés en tous genres. Mais vous êtes-vous déjà demandé par quoi étaient remplacées les graisses délibérément supprimées ?

Et bien c’est simple, par de l’eau, des additifs et … du sucre ! Le seul, le vrai et unique responsable de la prise de poids. Vous vous retrouvez avec un produit complètement dénaturé, sans goût rempli d’additifs, potentiellement « cancérigènes » et surtout un produit démuni de tous ses intérêts nutritionnels…

Prenons l’exemple d’un yaourt allégé. Si l’on recommande de manger 2 à 3 produits laitiers par jour, c’est avant tout pour leur teneur en calcium et en vitamine D. Oui ça y’est vous avez compris ? Vous vous rappelez, les graisses permettent le transport des vitamines liposolubles. Et oui, si l’on supprime les graisses, on supprime la vitamine D. Et comment assimile t’on le calcium si l’on supprime la vitamine D ? Difficile … Le yaourt perd alors tout son intérêt nutritionnel… Dommage non ?

Je vous conseille de vous éloignez de tous les produits allégés qui n’ont pas de réels intérêts, mieux vaux se faire plaisir avec un aliment naturel afin de profiter de tous ses bienfaits et ce même s’ils ont quelques calories en plus. Mieux vaut ingérer des calories pleines de nutriments plutôt que des calories vides.

DERNIER CONSEILS,

Si vous vous demandez quelles matières grasses choisir et comment choisir vos huiles, voici quelques conseils.

  • Choisissez-les en fonctions de ce que vous souhaitez faire avec et selon les graisses que vous souhaitez consommer.
  • Choisissez les toujours bio, et de première pression à froid.

Trouver son équilibre n’est pas toujours simple, je le conçois. Si vous avez besoin d’un peu d’aide pour remettre de l’ordre dans votre alimentation et trouver le juste  milieu, l’ensemble de nos coachs Diététiciens Nutritionnistes est là et nous vous aiderons à  atteindre vos objectifs. A tout de suite !

 

Angélique, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *