INTERVIEW DE NOS COACH NUTRITIONNELS

QUI SE CACHE A L’AUTRE BOUT DU FIL ?

Parce que notre métier l’impose, nous connaissons souvent une bonne partie de la vie de nos clientes/patientes. Mais que savez-vous réellement sur nous ? Savez-vous véritablement qui vous avez au bout du fil chaque semaine ?

Donc nous avons décidé de vous en apprendre plus sur nos Coachs Diététiciennes Nutritionniste diplômé d’Etat.

Et aujourd’hui la parole est à Tiffany.

1/ Présentez-vous brièvement (Prénom, Parcours, Nombre d’années de pratique du métier, Poste actuel…)

Bonjour, je m’appelle Tiffany, j’ai eu mon diplôme de Diététicienne en 2011. Après quelques expériences en hôpital, en maison de retraite et en centre de rééducation pour sportif,  j’ai choisi de compléter mes études. Ainsi, j’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur nutritionniste en 2014. J’ai fait mon stage de fin d’études au sein de l’entreprise Maïa Baudelaire® dans laquelle je suis encore aujourd’hui.

2/ Pourquoi avez-vous choisi de devenir Diététicienne-Nutritionniste ? Etait-ce une vocation?

J’ai fait une grande partie de ma scolarité en sport étude. Dans des structures comme celles-ci on est très vite sensibilisé à l’alimentation saine et une bonne hygiène de vie plus générale. Je pense que c’est vraiment ce qui m’a poussé vers ce métier.

3/ Selon vous, quelles sont les qualités que doit avoir un Diététicien ?

Pour moi c’est avant tout l’écoute et l’empathie. Mais il faut aussi faire preuve d’une grande faculté d’adaptation. Comme chaque personne que nous suivons est différente, il faut en permanence remettre en question sa méthode de prise en charge et faire preuve d’inventivité pour essayer de mener chaque client à son objectif.

4/ Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre l’Equipe de Maïa Baudelaire ?

Comme je le disais plus haut c’est ici que j’ai fait mon stage de fin d’études. Si j’ai accepté de rester à la fin de celui-ci c’est tout simplement par ce que Maïa a développé une méthode éthique qui regroupe toutes les valeurs auxquelles je suis attachée. Tout ça lié aux nouvelles technologies, pour moi c’est vraiment l’avenir du métier. Ça le rend accessible à tout le monde, c’est vraiment génial. Et puis l’ambiance dans les bureaux y est aussi pour beaucoup.

5/ Les valeurs défendues par Maïa (pas de régime, pas de restriction, pas de compte de calories, pas de grammages, équilibre hebdomadaire…) ont-elles fait évoluer vos propres valeurs et votre façon d’aborder votre métier ?

Non mes valeurs n’ont pas évoluées depuis que je travaille pour Maïa tout simplement par ce que je les partageais déjà avant d’arriver. Et c’est bien ce qui fait la force de cette Méthode, c’est que nous ne travaillons qu’avec des diététiciennes qui défendent les mêmes valeurs du métier.

6/ Avez-vous une petite anecdote rigolote à nous raconter en rapport avec votre métier ?

Je crois vraiment que lorsque nous sommes diététicienne les gens pensent que nous mangeons toujours extrêmement équilibré, bio, sans matière grasse… Une fois, je suis allé diner chez une amie qui avait prévu une soirée pizzas. Elle m’avait gentiment préparé une salade a part. Elle a été très surprise lorsque je lui ai dit que moi aussi je pouvais manger une pizza 4 fromages.

7/ Et pour finir, quelle est votre devise au quotidien ? Votre conseil « phare » ?

La devise qui se rapproche le plus de ce que j’applique en consultation ce serait « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». En fait c’est très simple, j’adore manger et je suis assez gourmande alors je ne veux absolument pas promouvoir une méthode que je serais incapable d’appliquer moi même. C’est à dire une méthode bourrée d’interdits alimentaires, qui supprime tous les petits plaisirs de la vie. Alors là NON ! J’apprends simplement à mes clients à équilibrer leur repas et à savoir quand et comment insérer leurs petits plaisirs. C’est tellement essentiel alors pourquoi s’en priver !


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *