Le chocolat : la star de Noël

Chaque année, les Français consomment autour d’1.5 kg de chocolat par ménage, rien que pour la période de Noël. C’est dire si cet aliment est apprécié !

Quels sont les bienfaits du cacao ?

Le chocolat noir est le chocolat qui contient le plus de cacao. Sa consommation (en quantité raisonnable et dans le cadre d’une alimentation variée)  entraînerait, selon plusieurs études*, une diminution du risque de maladies cardiovasculaires. En effet, le cacao contient des polyphénols (comme dans le vin rouge, les fruits et légumes ou encore le thé) qui ont un rôle antioxydant sur notre organisme. La consommation des polyphénols du chocolat change même la composition de votre microbiote , en augmentant la quantité de bactéries anti inflammatoires**. La consommation de chocolat noir est donc même recommandée lorsque l’on prend de l’âge.

Le chocolat noir contient aussi du magnésium, du calcium et du potassium. Le Magnésium participe à la réduction du stress, prévient les troubles cardiovasculaires, relaxe vos muscles et favorise la transmission nerveuse. Il est encore plus efficace associé au calcium présent dans le chocolat noir. Le potassium a presque les mêmes effets que le magnésium, et permet en plus de cela le bon fonctionnement de vos reins.

La composition du chocolat associée au sucre qu’il contient vous mettra de bonne humeur pour la journée, notamment en stimulant la sécrétion d’hormones du bonheur !

Cependant, pour bénéficier des bienfaits du cacao, il faudra le choisir minutieusement.

Comment profiter de ces bienfaits ?

En tablette :

Ne vous fiez pas à la marque, mais plutôt à l’étiquette au dos de la tablette. Le chocolat devra être noir à 70% minimum. En effet, si son premier ingrédient est du sucre, next ! Le premier ingrédient doit être du cacao ce qui confirmera que c’est l’ingrédient principal de ce produit, et vous permettra de profiter des bienfaits du cacao dont nous venons de parler.
Si possible, privilégiez un chocolat avec un label Agriculture Biologique et provenant du commerce équitable.

En poudre :

Votre chocolat en poudre est une grande boite jaune destinée aux enfants ? Changez de suite de chocolat ! Leur tableau de composition sur le côté de la boîte est particulier puisqu’il ne vous donne pas la composition du chocolat en poudre seul, mais de deux cuillères à café de chocolat en poudre dans 200ml de lait. Il n’est donc pas possible de connaître les proportions exactes en protéines, lipides et glucides du chocolat seul, pour les comparer aux les apports recommandés quotidiennement.

Cependant, jetez un coup d’œil à la liste d’ingrédients : le premier est le sucre, le second est le cacao (seulement 21%). Vous avez bien compris : ce n’est pas suffisant. En magasin, comparez un peu les étiquettes et prenez la boite qui contient le plus de cacao et le moins de sucre.

Vous pourrez vous faire de délicieux chocolats chauds en famille au coin du feu sans culpabiliser !

Les yaourts au chocolat

Vérifiez que votre produit a bien le mot « yaourt » indiqué sur l’emballage, sinon c’est une crème dessert, beaucoup plus sucrée et contenant plus d’additifs !
Et sinon, préférez toujours un yaourt au chocolat noir, tout en jetant un coup d’œil à l’étiquette.

La pâte à tartiner

3 ménages Français sur 4 consomment du Nutella selon le site Consoglobe. C’est pourtant loin d’être la meilleure pâte à tartiner ! Etant moi-même une ancienne addict au Nutella, j’ai pu remarquer que pendant mes périodes d’abstention, au bout de quelques jours, je n’en avais plus du tout envie, l’idée même d’en remanger ne me disait rien. Mais par habitude, je recommençais à en manger. Le sucre est le principal responsable de cette sensation, puisque lorsque vous en consommez, il vous procure un plaisir non négligeable. Mais une fois que vous avez diminué votre consommation de sucre, vous êtes comme sevré et n’en ressentez plus le besoin. C’est pourquoi il est si important de toujours regarder l’étiquette pour vérifier la quantité de sucre ! Dans les pâtes à tartiner biologiques ou équitables, les quantités de cacao, noisette et sucre sont beaucoup mieux réparties. Soyez curieuses de ce que font les autres marques, vous serez surprises !
Enfin, si vous avez du temps, vous pouvez aussi faire votre propre pâte à tartiner maison !

Cette recherche des meilleurs produits demande du temps et parfois un budget plus élevé, mais n’oubliez pas que la qualité est primordiale pour votre santé. Une fois que vous avez comparé et trouvé le produit qui vous va, ce sera du temps d’économisé pour les prochaines courses, en ayant l’esprit léger !

Le chocolat étant aussi un aliment aphrodisiaque, nous l’ajoutons à votre régime alimentaire pour booster votre libido si vous choisissez le programme aphrodisiaque, en plus de bien d’autres aliments qui rendent ce programme efficace.


* Mendonça, R. D., Carvalho, N. C., Martin-Moreno & al (2018). Total polyphenol intake, polyphenol subtypes and incidence of cardiovascular disease: The SUN cohort study. Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases. doi:10.1016/j.numecd.2018.09.012

Dong JY, Iso H., Yamagishi K. & al (2017). Chocolate consumption and risk of stroke among men and women: A large population-based, prospective cohort study. Atherosclerosis. doi: 10.1016/j.atherosclerosis.2017.03.004

** Magrone, T., Russo, M. A., & Jirillo, E. (2017). Cocoa and Dark Chocolate Polyphenols: From Biology to Clinical Applications. Frontiers in Immunology, 8. doi:10.3389/fimmu.2017.00677


 

Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *