Qu’est-ce que l’index glycémique ?

Lorsque nous mangeons des glucides, qu’ils soient simples (sucre blanc) ou complexes (féculents), la quantité de sucre que nous avons dans le sang est impactée. Les diabétiques connaissent donc bien cette notion d’index glycémique qui correspond à l’impact d’un aliment sur la variation de notre taux de sucre dans le sang : cette variation provoque naturellement des hypo et hyperglycémies, qui sont à éviter par les personnes diabétiques, et dont les signes peuvent parfois se voir chez les personnes en bonne santé.

Quel est l’impact de la composition d’un aliment sur son index glycémique ?

L’index glycémique d’un aliment dépend donc de sa teneur et du type de glucides, mais aussi en protéines, lipides et fibres. Les glucides simples augmentent l’index glycémique, tandis que les glucides complexes et ces autres composants de l’aliment le diminuent.

Ainsi, un produit riche en glucides simples sera rapidement assimilé et fera monter la quantité de sucre dans votre sang (hyperglycémie), quantité qui chutera par la suite (hypoglycémie) puisque votre corps tente de réguler la quantité de sucre en diffusant trop d’insuline. L’hyperglycémie se déclare par une montée d’énergie, alors que l’hypoglycémie qui suit se déclare par une sensation de fatigue et de faim. Votre corps demande en effet de la nourriture afin de rééquilibrer votre glycémie.
L’aliment de référence est le saccharose ayant un IG (index glycémique) de 100.

La méthode de fabrication du produit a-t-elle un impact ?

Oui : un produit très transformé aura un index glycémique plus élevé.

Quels sont les risques à consommer des aliments à IG trop haut ?

Au quotidien, vous serez bien plus fatiguée en faisant monter et chuter votre glycémie sans arrêt. Sur le long terme, votre foie risque de se fatiguer à produire trop d’insuline. Peut alors apparaître un diabète de type II, de l’hypertension ou du surpoids.

Alors que faire ?

Il est donc conseillé de ne pas abuser des produits à index glycémique élevé puisqu’ils font monter votre glycémie, vous fatiguent et vous donnent faim moins de quelques heures après leur ingestion. Sans compter que sur le long terme, l’impact est aussi non négligeable, comme nous venons de le voir.
Pour éviter d’avoir un petit creux toutes les heures, choisissez des produits ne contenant pas trop de sucre mais plutôt des protéines, lipides et fibres, et si possible pas trop transformés. Au petit déjeuner (si vous en prenez un), évitez donc les céréales, très sucrées et qui vous donneront faim une heure après. Pour un petit déjeuner classique, préférez du pain complet avec du beurre et de la confiture par exemple.

Cependant, dans une alimentation équilibrée, l’index glycémique est généralement stable. Si vous pensez avoir une alimentation inadaptée, nous sommes là pour rééquilibrer votre quotidien, avec notre programme adapté si vous êtes déjà diabétique http://www.maiabaudelaire.com/nos-menus-diabete ou bien un programme qui vous permettra de retrouver ou de rester en bonne santé !


Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *