Comment votre mode de vie influence votre libido ?

Afin d’avoir une sexualité épanouie, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. Nous avons trouvé trois grands responsables des problèmes sexuels. En effet, le stress, l’alcool ou le tabac ne vous aideront pas à retrouver une vie sexuelle épanouie et harmonieuse, bien au contraire.

Le stress

Le stress, dans un premier temps, vous empêche de vous détendre et de penser à autre chose que ce souci que vous avez en tête et qui traîne depuis des jours. Il peut être source d’irritabilité et réduire la communication entre vous et votre partenaire. Or, comme vous vous en doutez, la communication est la clé du bon fonctionnement du couple, notamment de sa sexualité. Un manque de communication entraînant un manque de compréhension, cet environnement ne sera certainement pas favorable à votre épanouissement respectif.

Aussi, le stress n’a pas qu’un impact psychologique sur votre sexualité, mais aussi chimique : lorsque vous stressez, vous sécrétez de l’adrénaline, qui est une hormone vasoconstrictrice et réduit donc l’érection et l’excitation. Au contraire, lorsque tout fonctionne bien (sans stress) lors de l’excitation, les vaisseaux sanguins devraient au contraire se dilater. Et oui, c’est physique !

Alors pour lutter contre le stress et vous apaiser, adapter l’alimentation peut être l’une de nos solutions. Afin de réaliser un rééquilibrage alimentaire anti-stress encadré et bien mené, l’une de nos diététiciennes nutritionnistes est disponible sur Doctolib. N’hésitez pas à prendre rendez-vous !

L’alcool

L’alcool  est considéré par certains comme stimulant de la libido grâce à son effet désinhibant. Pourtant, plusieurs études* montrent que son effet est bien opposé à cette croyance. Une consommation supérieure à 8 verres par semaine serait associée à une augmentation du risque d’avoir des troubles érectiles. Malheureusement, très peu d’études ont recherché l’effet de l’alcool sur la sexualité féminine.

Le tabac

Le tabac, lui, diminue la lubrification chez la femme et l’érection chez l’homme : la nicotine ayant un effet vasoconstricteur, elle diminue le débit sanguin des parties génitales. En plus de cela, elle empêche la bonne sécrétion des hormones sexuelles du fumeur. Ces conséquences du tabagisme se constatent déjà avant 45ans, mais sont plus évidentes chez les individus un peu plus âgés. Heureusement, cela n’est pas sans retour : essayez d’arrêter de fumer quelques jours, vous verrez rapidement vos problèmes disparaître !

 

Afin de stimuler votre libido, pratiquer une activité relaxante telle que la réflexologie, la sophrologie ou la méditation à la maison sera d’une grande aide si vous êtes stressé. Concernant l’alcool et le tabac, diminuer sa consommation est un choix raisonnable. L’alimentation jouant aussi un rôle non négligeable, notre diététicienne nutritionniste vous propose des menus personnalisés lors de votre consultation : c’est par ici !


*Zaazaa, A., Bella, A. J., & Shamloul, R. (2013). Drug Addiction and Sexual Dysfunction. Endocrinology and Metabolism Clinics of North America, 42(3), 585–592. doi:10.1016/j.ecl.2013.06.003 


Sophie Francoulon, Diététicienne Nutritionniste chez Maïa Coach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *