Douleurs chroniques des intestins ?

La colopathie fonctionnelle, aussi appelée syndrome de l’intestin irritable, fait trop souvent l’objet d’erreurs de diagnostic. Ses symptômes étant souvent considérés comme des douleurs banales, le mode de vie et l’alimentation sont rarement adaptés. Heureusement, cette pathologie n’entraîne pas de complications, mais elle reste douloureuse et très incommodante puisqu’elle est chronique et peu prévisible.
Elle se manifeste généralement par des troubles du transit (ballonnements, constipation, diarrhée) à répétition associés à des douleurs, et peut apparaître à tout âge. La cause peut être multiple avec une motricité anormale des intestins, une dysbiose (déséquilibre) du microbiote intestinal, une sensibilité accrue aux contractions des intestins qui deviennent douloureuses…

Comment diminuer les douleurs ?

Selon votre diagnostic et vos symptômes, vous pouvez suivre plusieurs pistes :

Si vous n’êtes pas sujet aux ballonnements et gaz et que la cause de vos douleurs est une dysbiose, repeuplez votre microbiote intestinal  avec des produits laitiers et des produits fermentés. Si au contraire cela aggrave vos douleurs et contractions abdominales lors de la digestion, ce qui est relativement fréquent, supprimez ces aliments que vous pourrez remplacer par des prébiotiques et probiotiques qui se trouvent en pharmacie, en compléments alimentaires. Vous pouvez demander l’avis de votre médecin afin de choisir les pré et probiotiques qui correspondent le mieux à votre situation, afin d’avoir les meilleures souches de bactéries pour votre situation. Votre diététicienne nutritionniste est aussi là pour vous conseiller et vous orienter vers les meilleures solutions en fonction de vos habitudes.

Diminuer votre stress quotidien permet aussi de réduire ces symptômes : pratiquez de la méditation, du yoga, ou un sport grâce auquel vous pourrez évacuer vos tensions de la semaine : de la boxe, du vélo, de la natation… Les auto massages sont une technique permettant justement d’évacuer les tensions digestives. Pensez aussi à avoir une pratique artistique régulière, qui est très efficace pour se retrouver et s’apaiser.

Enfin, une alimentation équilibrée est de mise afin d’avoir un transit régulier : fruits et légumes de saison , oléagineux… Leurs fibres sont indispensables pour réguler votre digestion. N’hésitez pas à privilégier les légumes cuits, plus digestes que les crudités. Si vous avez un intestin irritable, il vous faut suivre le protocole de régime sans FODMAPs accompagnée d’une diététicienne nutritionniste qui vous guidera tout du long. Puisque celui-ci consiste à retirer des aliments durant quelques semaines pour mettre au repos vos intestins, puis à les réintégrer progressivement selon vos tolérances, il est indispensable d’être suivie pour éviter tout risque de carences et de perte de poids involontaire.
Effectivement, les fruits et légumes contiennent différents types de fibres, dont certaines seront irritantes pour la paroi intestinale, et donc sources de douleurs et troubles du transit chez les personnes ayant un syndrome de l’intestin irritable.

Avec une diététicienne nutritionniste, vous pouvez choisir la fréquence des consultations selon vos disponibilités et sortez de chaque rendez-vous avec des conseils personnalisés et des objectifs !


Sources : Ameli.fr


Sophie Francoulon, Diététicienne Nutritionniste chez Maïa Coach

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *