Connaissez-vous bien le café ?

Même si nous n’avons pas la même sensibilité à la caféine, certaines propriétés du café sont universelles. Cette boisson est bien utile lorsque nous avons besoin d’un coup de boost pour la journée, ou à la fin d’un repas en café gourmand, mais attention à ne pas en boire trop !

Le café peut être de trois sortes : Arabica (Brésil), Robusta (Madagascar et Afrique), ou Arabusta, un mélange d’Arabica et de Robusta. Le Robusta est celui contenant le plus de caféine.

Une consommation moyenne représente 300mg de caféine au quotidien, en sachant qu’une tasse contient 50 à 100mg de caféine pour l’Arabica et jusqu’à 250mg de caféine pour le Robusta. A cette dose, le café permet de stimuler votre réactivité, votre réflexion et votre vigilance, donc tout ce qu’il faut pour mieux travailler. Il vous fait vous sentir moins fatigué, il stimule la digestion mais augmente aussi la quantité d’urine à éliminer : vous allez plus aux toilettes !
Cependant, en grandes quantités, le café peut entraîner une confusion, une augmentation de la tension artérielle et du rythme cardiaque, et vous fait vous sentir plus nerveux qu’en forme. En plus de cela, boire trop de café augmente l’élimination de calcium et diminue l’absorption du fer : alors attention si vous ne consommez déjà pas beaucoup de calcium et de fer.

Dans une étude datant de 2011*, les femmes consommant 5 tasses par jour de café (caféiné) avaient un risque de cancer du sein réduit à hauteur de 47%. Selon d’autres études, trois à quatre tasses par jour montreraient plus de bénéfices que de risques, comme une réduction du risque de diabète de type 2 (souvent dû à une alimentation déséquilibrée et à un surpoids, donc dans ce cas, boire du café ne suffira pas pour éliminer ce risque !), et une diminution du risque d’infarctus.

La caféine est absorbée jusqu’à 30min après sa consommation et reste en moyenne 3 heures dans l’organisme (c’est pourquoi il ne faut pas en boire trop tard). Elle provoque une accoutumance à haute dose. Pour toutes les raisons citées, il est déconseillé d’enchaîner les tasses de café, mais sa consommation entre dans le cadre d’une alimentation équilibrée surtout si vous n’ajoutez pas de sucre.

Finalement, le café peut vous aider à être plus efficace au travail à condition que vous soyez déjà en bonne santé. Sa consommation est déconseillée si vous fumez, si vous avez des problèmes cardiaques ou si vous êtes en surpoids. Dans ce dernier cas, nous pouvons vous aider à retrouver votre poids d’équilibre grâce à notre programme Equilibre, justement. Si vous fumez, le programme Antioxydant vous sera plus adapté.

*Li, J., Seibold, P., Chang-Claude, J., Flesch-Janys, D., Liu, J., Czene, K., … Hall, P. (2011). Coffee consumption modifies risk of estrogen-receptor negative breast cancer. Breast Cancer Research, 13(3). doi:10.1186/bcr2879


Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *