Le sucre sur le banc des accusés

Une consommation trop importante de sucre est la cause d’une maladie appelée Nash, acronyme anglais de la stéato-hépatique non alcoolique, aussi connue sous le nom de maladie du soda ou encore maladie du foie gras. Vous aurez peut-être entendu parler de la greffe que Pierre Ménès a subi à la suite de l’aggravation de cette maladie, car elle peut avoir de nombreuses complications si on n’y prête pas attention.

 

Comment le sucre provoque un excès de graisse ?

L’excès de sucre peut provoquer un surpoids lui-même engendrant une résistance à l’insuline, hormone qui a pour rôle de réguler le taux de sucre dans le sang (glycémie). L’hyper sécrétion d’insuline provoque une perturbation du foie ce qui entraîne une accumulation de graisse dans celui-ci.
C’est aussi ce que l’on obtient après le gavage des oies dans le but d’obtenir un foie gras.
Le pancréas, au bout de quelques années, s’épuise à sécréter toute cette insuline pour contrer la surconsommation de sucre ce qui peut provoquer un diabète de type 2.

Malheureusement, cette maladie est asymptomatique ce qui fait qu’il est difficile de s’en rendre compte par soi-même.
De plus, la stéato-hépatite ne se guérit pas. Une amélioration de l’hygiène de vie, consistant à trouver son équilibre alimentaire et faire du sport, limite la progression de Nash et ses complications.

 

Comment diminuer sa consommation de sucre ?

Toujours privilégier la qualité à la quantité. Si vous voulez seulement diminuer votre consommation de sucre sans la supprimer totalement, vous pouvez dans un premier temps repérer les sucres cachés qui sont très courants : surveillez les étiquettes, et évitez même les édulcorants qui font croire à votre cerveau que vous ingérez du sucre !

Si un produit que vous achetez contient forcément du sucre, comme les pâtes à tartiner, comparez les étiquettes entre elles afin de choisir un produit ayant le sucre le plus loin possible dans la liste d’ingrédients. Cela voudra dire qu’il y en a moins.

Ensuite, au quotidien, il est possible de remplacer votre sucre blanc par des fruits dans le yaourt, et du miel dans le café ou le thé. En effet, contrairement au sucre blanc raffiné, les fruits et le miel ont un intérêt nutritionnel grâce à leurs vitamines et minéraux. De plus, leur pouvoir sucrant est intéressant : pour la même quantité, le miel donne un goût plus sucré que le sucre de table.

 

Comment faire diminuer la consommation de son enfant ?

Votre enfant ou adolescent ne consomme que des gâteaux et des sodas ? Vous pouvez tenter plusieurs techniques :

  • Proposez-lui des boissons faites maison, comme de la citronnade ou des jus de fruits maison, toute la famille en profitera.
  • Achetez de l’eau aromatisée sans sucre ajouté ou de l’eau gazeuse afin de varier, surtout pour le goûter
  • Faites-le cuisiner avec vous ! Vous pouvez essayer de faire des cookies maison, des gâteaux ou de la pâte à tartiner avec la quantité de sucre que vous aurez choisie. De plus en plus de recettes sur internet proposent de remplacer le sucre par un aliment plus sain.
  • S’il est encore jeune, préparez-lui un goûter équilibré: un fruit, un yaourt et un jus par exemple, ou encore du pain, des carrés de chocolat au lait et une boisson lactée.
  • Ne servez que de l’eau plate classique durant les repas. Cela doit rester la première source d’hydratation.

 

Il n’est pas simple de diminuer sa consommation de sucre et encore moins d’arrêter totalement, puisque c’est un produit entraînant une réelle dépendance. Après quelques jours d’arrêt total, vous verrez que votre envie de sucre aura bien diminué, et après quelques semaines les produits très sucrés ne vous apporteront même plus de plaisir. Cette patience vous permettra de réduire votre risque de maladies mais aussi d’être plus en forme au quotidien.

Outre la réduction de votre risque de maladie du soda, vous verrez que cet arrêt aura de réels bénéfices sur votre santé.

Nous vous aidons à diminuer le sucre en réalisant vos menus personnalisés selon vos goûts et désirs. Jetez un œil au programme Equilibre !


Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *