Quel thé buvez-vous ?

Il est aujourd’hui soulevé le fait que le thé, et plus particulièrement le thé vert, puissant anti oxydant, participe à la lutte contre certains cancers notamment du sein chez la femme*, et de l’œsophage** (à condition qu’il ne soit pas consommé brûlant auquel cas se développe le contraire) et représente une protection des maladies cardiovasculaires d’autant plus associé à un mode de vie équilibré. Les thés choisis de bonne qualité apportent des minéraux bénéfiques à votre corps***, des flavonoïdes en quantité, et ont un rôle diurétique intéressant que nous conseillons aux personnes souffrant de rétention d’eau.

Mais connaissez-vous les différents thés, leurs usages et leur préparation ?

 

Le thé blanc

Il est fait à partir de jeunes plantes mises à sécher au soleil, tout simplement. Etant le thé le moins transformé, il est peu oxydé, à la saveur légère. Au vu de sa faible teneur en théine, il peut être consommé toute la journée. Cependant, il contient plus de catéchines que les autres thés, des polyphénols de la famille des flavonoïdes.
Le thé blanc participe à une alimentation anti inflammatoire et est même antimutagène****. Stimulant du système immunitaire et de la digestion, le thé blanc est un réel allié de janvier à décembre, afin de se protéger des maladies hivernales et de garder un transit régulier !
Il est à faire infuser 4 à 10 minutes à 70 degrés selon l’origine, dans votre tasse préférée.

 

Le thé vert

Sencha, matcha ou simple thé à la menthe, ils s’infusent 1 à 2 minutes à 55°C pour un thé vert japonais et 2 à 4 minutes à 75°C pour un thé vert chinois. De nombreuses études ont été réalisées sur le thé vert. Il s’est avéré qu’il luttait contre le diabète de type II et le surplus de cholestérol lorsqu’il est consommé à hauteur de trois tasses par jour. Il participe aussi à l’amélioration de la mémoire et de l’attention en stimulant la zone du cerveau correspondante (le cortex préfrontal dorsolatéral) *****. Il contient des minéraux tels que du calcium, du potassium, du magnésium, du zinc et du manganèse.

 

Le thé noir

Le thé noir, comme le Darjeeling provenant d’Inde, contient beaucoup de tanins et de caféine. A boire avec modération (5 tasses maximum) si vous désirez passer une bonne nuit ! Il n’est cependant pas aussi « énervant » que le café, et permet même de se détendre après sa consommation. Il possède de nombreux bienfaits qui ressemblent à ceux du thé vert, comme la protection des maladies cardiovasculaires.
Ce thé est réalisé grâce à l’oxydation complète des feuilles. Il est à faire infuser 3 à 5 minutes à 90°C.

Notre astuce :

Vous désirez retirer la théine de votre thé ? Faites-le infuser 30 secondes et jetez l’eau infusée. La deuxième infusion n’aura presque plus de théine !

Cela vous a-t-il donné envie de goûter de nouveaux thés, ou restez-vous une adepte fidèle du thé vert ? Dans tous les cas, préférez-le équitable pour une meilleure rémunération des ouvriers.

Votre coach diététicienne nutritionniste peut vous programmer du thé pour votre en-cas de 10h ou de 16h, surtout au vu de son effet drainant et stimulant de la perte de poids. Cependant attention aux végétariens : les tanins du thé, consommés trop proche des repas, empêchent la bonne absorption du fer végétal et augmentent le risque d’anémie. Si vous êtes sujet à une carence en fer, nous vous conseillons plutôt le rooibos , sans tanins.

Cependant, si vous mangez équilibré comme les menus contenus dans le programme Bikini , il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Vous serez même coachée par une diététicienne nutritionniste diplômée qui sera présente pour vous en cas d’interrogation entre deux consultations.


*Yu S., Zhu L., Wang K., Yan Y., He J., Ren Y. (2019). Green tea consumption and risk of breast cancer: A systematic review and updated meta-analysis of case-control studies. Medicine. doi: 10.1097/MD.0000000000016147.

**Yi Y., Liang H., Jing H., Jian Z., Guang Y., Jun Z., Zhu H., Jian L. (2019). Green Tea Consumption and Esophageal Cancer Risk: A Meta-analysis. Nutrition and Cancer. doi: 10.1080/01635581.2019.1636101.

***Czernicka M., Zaguła G., Bajcar M., Saletnik B., Puchalski C. (2017). Study of nutritional value of dried tea leaves and infusions of black, green and white teas from Chinese plantations. Roczniki Państwowego Zakładu Higieny.

****Dai W., Xie D., Lu M. (2017). Characterization of white tea metabolome: Comparison against green and black tea by a nontargeted metabolomics approach. Food Research International.

*****Borgwardt S., Hammann F., Scheffler K., Kreuter M., Drewe J., Beglinger C. (2012). Neural effects of green tea extract on dorsolateral prefrontal cortex. European Journal of Clinical Nutrition. doi: 10.1038/ejcn.2012.105.


Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *