Futurs papa, réduisez l’alcool !

Après les études sur le lien entre l’âge du père et la santé de son nourrisson , et l’obésité du père avec le risque de cancer du sein chez son enfant, voici une nouvelle étude nous venant tout droit de Chine, à propos de la consommation d’alcool des futurs parents, avant même la conception. Celle-ci aurait un impact sur la santé cardiaque du nouveau-né.

Si nous savons tous que l’alcool est proscrit durant la grossesse, l’effet de sa consommation avant même la conception n’était pas évident. Or, c’est la piste qu’ont récemment partagé des chercheurs chinois en s’appuyant sur 55 études réalisées sur différents continents*.

La consommation importante d’alcool est un problème de santé publique, car ce serait la première cause évitable de cancers.

Les chercheurs ont pu relever un risque augmenté de 16% de malformation cardiaque chez le nourrisson lorsque la mère consomme de l’alcool comparé à lorsqu’elle n’en boit pas du tout, et 44% lorsque c’est le père qui en consomme.
Ces chiffres montent à 42% lorsque la mère consomme plus de 116g par jour, et à 47% lorsque le père en consomme plus de 375g quotidiens.

Le mode de vie du futur papa a donc, encore une fois, un retentissement sur la santé de son nourrisson. Ainsi, notre programme Grossesse est spécialement réalisé par des professionnels de santé, pour les couples avant, pendant et après la grossesse.

Il est donc conseillé de réduire drastiquement sa consommation d’alcool dès 3 mois avant la conception. D’autres habitudes sont à prendre suffisamment tôt, comme avoir une alimentation équilibrée et une activité physique régulière, chez les futurs parents.

Afin de vous faciliter la tâche, nos diététiciennes nutritionnistes diplômées s’occupent de vous conseiller 2 à 4 fois par mois par téléphone. Elles vous permettent d’apprendre à manger équilibré sans y faire attention, puisque vos menus hebdomadaires sont envoyés par e-mail par votre coach nutritionniste. Oui, tout se passe à distance ! Votre coach est disponible en ligne, sur l’application Maïa Coach® où vous pouvez envoyer une photo de votre assiette ou poser une question à toute heure, vous recevrez une réponse au plus vite.

L’alimentation de la femme enceinte étant particulière, et l’attention portée à l’hygiène de vie devant commencer dès l’envie de bébé, il n’est pas évident de tout gérer seule. C’est le moment d’acquérir des bases alimentaires solides, que vous pourrez, plus tard, communiquer à votre enfant.
C’est pourquoi être encadrée le plus tôt possible permet de faciliter dans un premier temps la conception, et dans un second temps toute votre grossesse que vous apprendrez à gérer par la suite, pour un développement de bébé au top. Pas de culpabilité au programme, seulement des shots de motivation à chaque consultation !

Bien sûr, votre moitié pourra manger la même chose que vous, ce qui ne risque que de la rendre en meilleure santé qu’elle n’était.

Vous l’aurez compris, ce programme s’apparente à avoir un coach de vie ! Mais un coach diplômé d’Etat et remboursé par les mutuelles… Renseignez-vous chez la vôtre.
Si des interrogations subsistent, n’hésitez pas à nous contacter directement au 0147360098, nous vous ferons un plaisir de vous répondre.


*Zhang, S., Wang, L., Yang, T. et Al. (2019). Parental alcohol consumption and the risk of congenital heart diseases in offspring: An updated systematic review and meta-analysis. European Journal of Preventive Cardiology.


Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *