Quelles conséquences a votre régime sur le poids de bébé ?

Pendant la grossesse, nous pouvons avoir tendance à suivre nos envies jusqu’à « manger pour deux ». Manger ce qui nous fait envie est très bon pour le moral et éviter la frustration, mais manger déséquilibré, selon une récente étude américaine, entraînerait un risque d’obésité plus important chez votre progéniture.

Les causes de l’obésité sont multiples : psychologique, environnementale, due au stress, à une mutation génétique , mais aussi à l’alimentation des parents* d’après une étude Californienne réalisée sur des rats.

Comment a été réalisée l’étude ?

Afin de réaliser cette étude, deux types de rats ont eu soit un régime occidental, soit un régime pauvre en graisses et plus riche en céréales : le premier groupe avait naturellement un génotype résistant à l’obésité, et l’autre était plus vulnérable à ce risque d’obésité. Les femelles ont alors eu ce régime spécifique, plus ou moins riche en graisses, plusieurs semaines avant la conception, jusqu’à l’allaitement.

Quels résultats ?

Les chercheurs ont alors constaté des modifications chez les progénitures des femelles au régime occidental. Même chez celles qui, pourtant, étaient résistantes à l’obésité.
En effet, tous les rats issus d’une mère au régime occidental ont eu un poids et une masse grasse supérieurs aux autres rats. Les rats sensibles à l’obésité étaient ceux qui avaient, malgré tout, le poids le plus important à la naissance. Une fois adultes, leur dépense énergétique s’est vue diminuer, notamment à cause de perturbations hormonales.

Les chercheurs en ont donc conclu qu’un mauvais régime de la mère, sans même que celle si soit en surpoids, augmentait les risques d’obésité chez la descendance.
Bien sûr, ce ne serait pas la seule conséquence d’un régime très riche en graisses, car celui-ci augmenterait aussi les risques de diabète gestationnel chez la mère.

Si ces résultats ne sont pas directement transposables à l’être humain, ils nous donnent des pistes sur l’alimentation conseillée pour une conception dans les meilleures conditions. En effet, être mince ne veut pas toujours dire être en bonne santé. C’est pourquoi, chez Maïa Baudelaire, nous conseillons un régime alimentaire équilibré avant même la conception. Nous ne supprimons pas les graisses, puisque celles-ci nous sont indispensables. Nous savons qu’il n’est pas facile de le mettre en place soi-même, ainsi, notre programme Grossesse contient des idées de menus personnalisées à vos goûts et vos besoins, mais aussi le suivi régulier d’une diététicienne nutritionniste diplômée à même de vous donner les meilleurs conseils.

Enfin, d’après l’étude, le régime occidental a réduit la capacité de conception des rats les plus vulnérables à l’obésité, qui ont eu plus de difficultés à procréer, ce qui a soulevé cette problématique qu’est la diminution de la fertilité chez les femmes en surpoids.

Notre régime alimentaire vous permettra justement de retrouver votre poids d’équilibre, et si vous y êtes déjà, de faire le plein de vitamines et minéraux afin d’avoir une grossesse sans soucis et un nourrisson en bonne santé, comme vous !


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


 

*Frihauf, J., Fekete, É., Nagy, T., Levin, B. and Zorrilla, E. (2016). Maternal Western diet increases adiposity even in male offspring of obesity-resistant rat dams: early endocrine risk markers. American Journal of Physiology, 311(6), pp.R1045-R1059.


Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire


banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *