Etes-vous intolérante au gluten ?

L’intolérance au gluten, ou maladie cœliaque, touche environ 1% de la population française. Elle se manifeste par des symptômes principalement digestifs comme des ballonnements suite à l’ingestion de gluten, mais est à différencier de la sensibilité au gluten ou à d’autres composants des produits transformés.

Qu’est-ce que l’intolérance au gluten ?

La maladie cœliaque n’est pas réellement une intolérance mais une maladie auto-immune : les villosités de l’intestin s’abîment (elles s’atrophient) au contact du gluten. La muqueuse intestinale étant abîmée, cela entraîne une malabsorption ayant elle-même des conséquences sur la santé.
Les symptômes sur le court terme sont de la diarrhée, des ballonnements, une fatigue importante et un amaigrissement.

La malabsorption faisant suite à l’ingestion répétée de gluten entraînera des carences notamment une anémie ferriprive, et une carence en calcium et en vitamine D provoquant alors de l’ostéoporose. Ces malabsorptions se manifesteront dans ce cas sur votre bilan sanguin.

L’éviction à vie du gluten est ainsi le seul « traitement » de l’intolérance. Elle permet de supprimer totalement les symptômes tant que la personne concernée ne consomme pas de céréales à base de gluten (seigle, avoine, blé, orge, triticale, épeautre).

Cependant, une alimentation sans gluten est très restrictive et ne doit pas être prise à la légère. Elle doit être encadrée par des professionnels de santé.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité au gluten ?

Beaucoup plus d’individus ne sont pas intolérants mais hypersensibles au gluten. Cela signifie qu’ils ont des symptômes digestifs comme la diarrhée et la constipation, des ballonnements et douleurs abdominales. Cependant, il n’y a pas de mécanisme inflammatoire comme dans le cas de l’intolérance. L’hypersensibilité n’est pas une maladie auto-immune et il n’y a pas d’atrophie villositaire.
Un suivi nutritionnel est vivement conseillé si vous pensez être dans cette situation, car une éviction du gluten peut améliorer votre confort digestif, mais cela peut aussi déséquilibrer votre alimentation puisqu’il faudra notamment remplacer les céréales et tous les produits contenant du gluten. Dans notre programme sans gluten, vous avez accès à des recette adaptées à votre régime alimentaire. De plus, vous serez encadrée par une diététicienne – nutritionniste qui vous conseillera sur les produits à choisir, et qui vous enverra après chaque rendez-vous vos menus sans gluten pour la semaine. Vous n’avez même plus à réfléchir aux aliments à éviter et à quelle recette réaliser, mais juste à suivre la liste de courses !

Peut-être n’est-ce pas le gluten ?

Parfois, il se peut que l’inconfort digestif ne provienne pas directement du gluten. En effet, cette protéine végétale se trouve la plupart du temps dans les produits transformés… qui contiennent aussi des additifs ! Or, ceux-ci ont diverses conséquences sur la santé, notamment cumulés entre eux, comme des troubles de l’activité chez les enfants.

Afin de réduire cet inconfort, se tourner vers les produits biologiques permet de limiter les produits chimiques. Vous pouvez aussi varier un peu plus votre alimentation ainsi que les marques choisies en magasin, et réduire votre consommation de produits ultra transformés.
Pour vous aider dans votre démarche, nos diététiciennes – nutritionnistes sont toujours présentes et sont à même de vous proposer un suivi personnalisé pour un régime sans gluten applicable sur la durée.

Si vous soupçonnez une maladie cœliaque, il est impératif de voir votre médecin qui vous prescrira des examens confirmant ou infirmant cette hypothèse, grâce à la recherche d’anticorps spécifiques.


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Nutritionniste chez Maïa Baudelaire

banniere-blog-2

 

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *