Comment lutter contre l’ostéoporose à tout âge ?

L’ostéoporose se définit comme une perte de densité osseuse entraînant une fragilité du squelette. Elle est plus fréquente chez les femmes, surtout à partir de la ménopause, mais touche aussi les hommes.  Plusieurs autres facteurs la favorisent. Lesquels ? Et comment réduire le risque d’être sujet à l’ostéoporose ? Faut-il se jeter sur les produits laitiers pour renforcer ses os ?

Notre capital osseux se construit tout au long de notre croissance, principalement de la naissance à vos vingt ans. Cela sera déterminant pour votre santé osseuse future et vos risques de fractures et déminéralisation osseuse tout au long de votre vie. L’ostéoporose n’est pas réversible mais il est cependant possible de ralentir l’apparition de ses complications tout au long de votre vie.

Mais avant cela, de quoi dépend le risque d’ostéoporose ?

L’âge

Plus on prend de l’âge, plus la densité osseuse diminue, naturellement.  En plus de cela, la consommation et la capacité d’absorption du calcium diminuent dans le même temps. L’ostéoporose devient donc fréquente après 60 ans. Cela n’est pas une maladie puisque ce phénomène est naturel, mais demande une surveillance par exemple si vous chutez souvent ou avez des fractures régulières, auquel cas il sera nécessaire de consulter votre médecin traitant afin de faire des examens complémentaires.

La ménopause

En conséquence des bouleversements hormonaux qui ont lieu durant la ménopause, autour de 50 ans le plus souvent, la perte de densité osseuse se manifeste plus rapidement. Elle est aussi aggravée par les régimes amaigrissants qui augmentent le risque d’apparition d’une ostéoporose, même en conservant les mêmes apports en calcium qu’avant.

La sédentarité

Si vous faites et avez toujours fait très peu de sport, vous êtes aussi plus à risque d’avoir une faible densité osseuse naturellement. C’est pourquoi il est particulièrement important de proposer des activités physiques variées aux enfants, qui trouveront leur satisfaction dans un sport qu’il pourront pratiquer sur du moyen à long terme afin de solidifier leurs os, mais aussi de se muscler et ainsi d’être plus « fort » face aux chutes et fractures.

Alors que manger contre l’ostéoporose ?


Nous pouvons vous proposer un régime alimentaire parfaitement adapté à vos besoins : en effet, nous nous basons sur vos habitudes alimentaires ainsi que sur vos objectifs pour y arriver ensemble. Si vous voulez perdre quelques kilos sans prendre de risques, nous sommes là pour cela. Si vous redoutez l’apparition d’une ostéoporose parce que vous êtes en pré-ménopause ou en ménopause, nous vous aidons aussi en vous proposant un suivi régulier par une professionnelle de la santé qui vous suggèrera des menus pour toute votre semaine. Ainsi, vous bénéficierez de conseils adaptés et personnalisés pour améliorer votre quotidien et votre santé, et vous sentir plus en forme chaque jour ! Jetez un œil au programme Equilibre pour en savoir plus.
Ainsi, pour réduire vos risques de fractures, nul besoin de dévorer tous les produits laitiers qui passent, encore moins s’ils sont allégés. En effet, les produits laitiers même enrichis ne nous sont pas indispensables pour couvrir nos besoins en calcium journaliers.
Vous pouvez couvrir vos besoins avec des eaux minérales, que sont l’Hépar ou Contre, mais surtout en mangeant varié et équilibré : les légumes verts et choux sont riches en calcium, tout comme les sardines et les algues, ainsi que les oléagineux et les légumineuses.
Cependant, la vitamine D est nécessaire afin d’assimiler correctement le calcium. Elle se trouve, pour sa part, majoritairement dans les poissons gras (ou huiles de poisson comme l’huile de foie de morue) : sardine, thon, maquereau, saumon. N’oubliez pas de vous exposer chaque jour au soleil puisque celui-ci est la source principale de vitamine D.

Est-il possible de lutter autrement contre l’ostéoporose ?

Certains traitements médicamenteux existent, mais ils peuvent parfois engendrer d’importants effets secondaires et doivent donc être prescrits par votre médecin traitant après les examens pour évaluer la densitométrie osseuse.
Nous proposons plutôt une activité physique régulière, que vous pourrez débuter à tout âge ! Trouvez quelque chose qui vous plaît et lancez-vous !
A noter : la marche nordique est l’activité la plus efficace pour ralentir l’ostéoporose. En effet, ayant lieu à l’extérieur, elle vous permet de prendre un peu de soleil et de faire le plein de vitamine D. Mais surtout, cela permet un renforcement musculaire efficace et global, un travail de votre équilibre et votre agilité. Les sports à chocs légers tels que la marche nordique permettent finalement une augmentation de la densité osseuse. Vous y trouverez donc beaucoup de bénéfices afin de prévenir une ostéoporose éventuelle !

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez des conseils plus personnalisés donnés par nos coachs diététiciennes nutritionnistes.


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)

 


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Baudelaire

banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *