Quel est le secret de longévité des japonais ?

Les Japonais ont le record de la plus longue espérance de vie au monde, surtout sur l’île d’Okinawa, ayant donné son nom à un régime alimentaire. Leurs traditions et les aliments choisis sont associés à une hygiène de vie très saine que nous vous présentons de ce pas : les Français gagneraient à s’en inspirer au quotidien afin d’améliorer notre durée de vie en bonne santé.

La tradition japonaise

La base de l’alimentation japonaise, vous le savez, est le riz. Consommé à chaque repas, il est souvent accompagné de poisson gras souvent cru (saumon, hareng ou thon). Or, éviter la cuisson permet de conserver ses atouts nutritionnels comme sa composition en oméga 3, acide gras sensible à la cuisson. Malgré sa bonne composition, les femmes enceintes devront s’en passer le temps de la grossesse. Celles-ci doivent en effet modifier certaines habitudes alimentaires afin de limiter les risques de contamination bactérienne.

Le riz et le poisson sont souvent accompagnés d’algues et de soja. Les algues sont très riches en minéraux (calcium et fer), en oméga 3 et en fibres, selon l’algue. Elles sont un puissant protecteur cardiovasculaire. Le soja, consommé sous toutes ses formes au Japon, permet de réduire les protéines animales apportées par la viande. Il possède de nombreux bienfaits mais attention, tout comme les poissons crus, le soja n’est pas recommandé à toutes les populations (comme les enfants, femmes enceintes et allaitantes).

Quelles différences avec la France ?

Nous pensons donc que tout est question de quantité, finalement.

Nous consommons aussi du riz, mais préférons le blé (pâtes, farine, pain, semoule, pâtisseries, biscuits…) qui contient du gluten, contrairement au riz. Le gluten peut être pro-inflammatoire si consommé en grandes quantités, d’où l’importance de varier avec d’autres céréales sans gluten plus digestes chez certaines personnes. En effet, la sensibilité au gluten est de plus en plus présente en Occident, provoquant des inconforts digestifs. C’est pourquoi nous proposons un programme Sans gluten permettant de réduire ou supprimer les sources de gluten, selon vos symptômes et votre désir. Ce programme comprend des consultations régulières avec une diététicienne nutritionniste diplômée qui, en plus de vous conseiller sur votre hygiène de vie afin de retrouver un confort digestif, vous enverra des menus personnalisés. Plus de panne d’inspiration, vos repas sont prévus et sont adaptés par votre coach selon vos goûts et vos envies du moment.

Comme pour le riz, nous consommons aussi des poissons gras mais en bien moindre quantité, généralement une fois par semaine ce qui est encore insuffisant : deux poissons gras par semaine permettent un apport satisfaisant en oméga 3, complété par des oléagineux et huiles végétales.   

De même, nous consommons relativement peu de soja et d’algues, surtout quand nous conservons le poisson et la viande dans notre alimentation.

Aussi, les japonais ont l’habitude de manger des petites portions, lentement, et s’arrêtent à 80% de leur satiété. Cela leur permet de manger tout juste à leur faim, et de ne pas se sentir « trop rempli » après le repas. C’est une astuce minceur très efficace !

Toutes ces traditions et habitudes leur permettent de dépasser aisément les 100 ans de vie en bonne santé !


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Baudelaire

banniere-blog-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *