Comment garder des habitudes sur le long terme ?

Voilà la fin du Healthy Week Challenge qui arrive, cela fait maintenant sept jours que vous avez fait du sport et mangé sainement quotidiennement. Vous avez sans aucun doute commencé à voir un changement physique et émotionnel et vous voulez garder vos bonnes habitudes sur le long terme mais vous avez peur d’échouer ? Pas de souci, voilà 6 astuces pour vous faciliter la vie et conserver vos nouvelles habitudes !

Avant de vous livrer mes astuces, je vous invite à chercher le ou les sports qui vous correspondent le mieux et vous apportent le plus de plaisir. Nous avons choisi de proposer des exercices de fitness pendant ce  Healthy Week Challenge parce que c’est un sport qui demande peu d’équipement et qu’on peut faire à la maison. Mais ce n’est pas le seul sport qui vous donnera des résultats. De toute façon sans plaisir vous n’aurez pas de résultats sur le long terme donc profitez des offres découvertes pour tester tout un tas de sports et trouver celui ou ceux où vous vous amusez le plus !

1. Quel est votre « Pourquoi » ?

Cherchez vos « pourquoi ». Pourquoi vous faites du sport, pourquoi vous mangez sainement ? Quelles sont les récompenses à court terme (shoot d’endorphine après le sport par exemple) et les bénéfices à long terme (tonicité, meilleure santé, digestion facile…). Une fois que vous les avez identifiés vous pouvez les écrire sur un morceau de papier que vous mettrez sur votre frigo ou dans votre voiture. Prenez conscience de la récompense que vous obtenez à faire du sport ou manger sainement, pensez y et vous verrez qu’au fil des jours  vous chercherez cette récompense et votre motivation sera tout autre que « perdre du poids » par exemple.

2. Le plus important c’est le plaisir !

Le plaisir devrait être la première réponse à votre Pourquoi. Pourquoi vous faites du sport ? Parce que c’est un moment de plaisir. Pourquoi vous mangez sainement ? Parce que c’est aussi un moment de plaisir. Le choix d’activités physiques et d’aliments est tellement vaste que ça ne rime à rien de faire quelque chose ou de manger quelque chose autrement que par plaisir. Alors oust les courgettes et le céleri si vous n’aimez pas ça. De toute façon les aliments minceur ça n’existe pas. Manger de tout en quantité raisonnable est la seule clef à respecter. C’est pourquoi chez Maïa Baudelaire nous insistons sur la personnalisation des programmes. Nous sommes tous différents, nous avons tous des corps, des modes de vie, des métabolismes différents et ce qui est adapté à une personne ne le sera pas forcément pour tout le monde. Eh oui c’est pour ça que suivre le programme Alimentation et Sport dicté par une influenceuse ne fonctionne pas. Il est certes adapté à sa créatrice mais pas forcément à vous.

3. Faire un peu c’est toujours mieux que rien, non ? 

Il y a des jours comme ça où on a la flemme de tout, on a qu’une envie c’est de regarder des séries avec un plateau de cookies sur les genoux. C’est ok d’avoir ces jours là et c’est ok de ne pas toujours être à 100%. Mais c’est quand vous ne faites rien que l’habitude se perd, sauter un jour, c’est permettre aux vieilles excuses de refaire surface. Donc au lieu de faire vos 30min quotidiennes parce que ce n’est pas votre sentiment du jour, faites quand même 5 min de sport ou juste des étirements. L’idée c’est de bouger  même un tout petit peu pour maintenir cette habitude. Pour l’alimentation, veillez à toujours avoir dans le congélateur une soupe ou un plat à réchauffer comme des lasagnes faites maison. Comme ça même avec la flemme de faire à manger vous aurez quelque chose d’équilibré à vous mettre sous la dent. On reste bien-sûre avec l’idée que vous êtes en train de mettre en place de bonnes habitudes, une fois que manger sain et faire du sport seront devenus votre deuxième nature, ce n’est pas grave de ne rien faire du tout un jour. De toute façon vous en serez arrivés au stade où votre corps vous demandera sa dose hebdomadaire de mouvements et cette flemme intense ne durera pas.

D’ailleurs chaque nouvelle habitude devrait commencer petite. J’entends par là que si vous décidez de vous mettre au sport et que vous avez envie de courir, allez-y progressivement. Il y a fort à parier que si vous commencez par peu, vous maintiendrez cette habitude alors que si vous décidez que vous irez courir un jour sur deux pendant une heure, vous tiendrez peut être les premiers jours mais ce changement trop brutal risque de devenir un échec et de vous pousser à abandonner. C’est un mécanisme que met en place le cerveau. Il n’aime pas l’échec et préfère ne rien faire du tout. Donc, mettez-vous des objectifs réalistes et n’ayez pas peur de commencer petit. Elles ne vous le diront sûrement pas mais même les fit-girls ont commencé petit, elles ne se sont pas réveillées un jour avec la capacité de courir un marathon ou de soulever de la fonte pendant des heures.

4. Planifier, et si c’était ça le secret ? 

Que ce soit vos repas ou vos séances de sport, planifier c’est déjà à moitié s’engager à les faire, l’autre moitié vient de votre volonté de changer les choses et de devenir une meilleure version de vous-même. Comme pour un rendez-vous important, notez dans votre agenda vos séances de sport, quand ? Quoi ? Combien de temps ?  A chaque fois que vous allez ouvrir votre agenda vous allez vous familiariser peu à peu avec ce rendez-vous sportif et cela vous demandera moins d’effort pour vous y mettre. Faire un planning de menus pour la semaine aide à maintenir une alimentation équilibrée. Plus besoin de se poser mille questions au moment des repas et cela évite de tomber dans le traditionnel plat de pâtes sauce tomate quand on à la flemme. Avoir un menu déjà à l’avance permet aussi, de gagner du temps : par exemple vous pouvez faire cuire vos céréales et vos légumes la veille si vous savez que vous allez rentrer tard du boulot.

5. Pourquoi se préparer va augmenter vos chances de réussite ?

Des études ont montré qu’avoir son sac de sport prêt à partir ou ses habits de sport sortis à coté des baskets agit comme un déclencheur. C’est-à-dire que se préparer à l’avance envoie un message au cerveau que telle ou telle action va arriver dans un futur proche. Cela vous permet aussi de sauver deux minutes d’effort le matin et vous empêche de rentrer dans un schéma de pour ou contre. Vous pouvez faire la même chose pour l’alimentation, vous pouvez préparer vos porridges ou smoothie la veille ou même pré-découper des fruits pour un petit-déjeuner ou un en-cas sain dans la journée. Si vous avez peu de temps pour cuisiner la semaine, vous pouvez utiliser la méthode de batchcooking. C’est-à-dire préparer une partie de ses repas à l’avance. Avoir des menus prédéfinis vous aidera aussi à avoir une liste de course précise et à gagner du temps dans les supermarchés. Temps que vous pourrez ensuite utiliser pour faire de l’exercice physique ou cuisiner.

6. Partager : la clef du succès !

Pour une raison que j’ignore il est plus facile de se laisser tomber que de laisser tomber quelqu’un que l’on aime, alors prévoyez des séances de sport avec vos copines, une balade avec votre compagnon, inscrivez vous à un cours collectif… Engagez une autre personne que vous ne voudrez pas laisser tomber pour vous motiver.  Plus radical, vous pouvez aussi faire une annonce publique sur votre réseau social préféré et partager avec vos amis ou votre famille vos exploits sportifs et culinaires, ça peut être dur de s’afficher comme ça au début mais au fil du temps cela deviendra comme un jeu et qui sait vous allez peut être motiver quelqu’un d’autre à prendre soin de sa santé.  Une autre option peu être de rejoindre un groupe de personnes qui proposent des sorties sports pour se motiver tous ensemble. Sur le site web « on veut sortir », il y a régulièrement des propositions de balades ou autres activités de groupe.

Chez Maïa Baudelaire nous employons le terme de « coach » plutôt que diététiciennes car nos diététiciennes-nutritionnistes sont là pour vous motiver. Elles sont diplômées d’état et donc fiables à 100% et en plus elles ont toujours de bonnes idées pour vous motiver, trouver des astuces pour alléger votre quotidien et  vous rendre la vie plus facile ! En plus chaque programme est entièrement personnalisé car nous le savons, il n’y en a pas deux comme vous !


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Alyssa, Diététicienne-Nutritionniste, chez Maïa Baudelaire

Maïa Baudelaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *