Faut-il supprimer les FODMAPs ?

Supprimer les sources de FODMAPS permet à de nombreuses personnes sujettes aux douleurs intestinales de réduire leurs symptômes. En effet, ces glucides fermentescibles peuvent provoquer douleurs, ballonnements, diarrhées, flatulences … Qu’est-ce que le régime sans FODMAP et à qui est-il recommandé ?

Les FODMAPS, qu’est-ce que c’est ?

Le terme « FODMAP » est un acronyme pour Fermentescible Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides and Polyols. Il regroupe plusieurs types de glucides à chaîne courte qui, n’étant pas absorbables, subissent une fermentation dans les intestins en ayant le rôle de prébiotiques. Malheureusement chez certaines personnes ayant le syndrome du côlon irritable (SII) notamment, ils sont source de désordres digestifs.

Les FODMAPs sont à l’état naturel dans nos aliments bruts, mais aussi en additifs dans certains produits transformés, comme pour les édulcorants faisant partie des polyols (maltitol, xylitol, sorbitol, mannitol, érythritol, isomalt, lactitol).

On retrouve : les oligosaccharides et polyols dans certains végétaux (fruits, légumes, légumineuses), les disaccharides dans le lactose du lait, et les monosaccharides dans le sucre (fructose) de certains fruits.

A quoi cette mauvaise digestion est-elle due ?

De nombreuses causes sont possibles, notamment une dysbiose du microbiote intestinal. C’est pour cette raison qu’être accompagnée par un professionnel de la santé sachant vous orienter et chercher la raison de vos désordres intestinaux vous aidera beaucoup. Nous vous proposons pour cela un programme Microbiote, afin de rééquilibrer votre flore intestinale, trouver les aliments qui ne passent pas au niveau digestif, et retrouver une alimentation riche en vitamines et minéraux qui vous satisfait ! Cela demande de la patience, mais être suivi par une diététicienne nutritionniste diplômée permet une meilleure écoute de vos sensations, plus de bienveillance envers vous-même et une reconnaissance de vos symptômes.

Devez-vous tout supprimer ?

Être sensible à un type de glucide n’implique pas que vous digérerez mal tous les autres. Dans certains cas, seul le lactose n’est pas supporté à cause d’un déficit en lactase, enzyme dont le rôle est justement de digérer le lait. Cette enzyme disparaît lorsque l’on arrête de consommer du lait (sa production n’est alors plus stimulée) et quand on en reprend, on est alors sujet aux ballonnements, flatulences, diarrhées etc. D’autres personnes, même en consommant régulièrement du lait, se retrouvent aussi à ne plus le supporter car leur production de lactase s’est affaiblie.

Le syndrome de l’intestin irritable est souvent très lié à cette mauvaise digestion des FODMAPs et à la dysbiose du microbiote intestinal mentionnée plus haut. Cela peut être très handicapant au quotidien, vous empêchant de manger ce que vous voulez notamment lors des sorties entre amis, avec la peur des douleurs après le repas. Au sein du programme Microbiote, votre coach en nutrition éclaircira cela pour vous et vous donnera des conseils adaptés et personnalisés pour conserver un quotidien normal.

Finalement, pour détecter les glucides qui provoquent vos symptômes, une éviction puis une réintroduction progressive des aliments contenant des FODMAPs sera faite avec votre diététicienne. Il n’est donc heureusement pas nécessaire de tout supprimer définitivement. Certains aliments pourront même être maintenus en respectant votre seuil de tolérance, ce qui ne provoquera pas de symptômes.


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Baudelaire

Maïa Baudelaire

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *