Le surpoids est-il héréditaire ?

Une personne sur deux est concernée par le surpoids en France. On met parfois cela sur le compte d’une mauvaise alimentation, d’une pratique physique insuffisante ou encore du stress par exemple. Mais quel rôle tiennent les gènes dans tout cela ? Si c’est héréditaire, est-ce peine perdue d’essayer de maigrir ?

Avoir un parent en surpoids ou obèse augmente significativement le risque de le devenir soi-même. Heureusement, grandir dans une famille en surpoids n’est pas une fatalité.

Le rôle des gènes

Les gènes ont en effet un rôle sur notre tendance à prendre du poids ou non. Ce n’est pas systématique et ce n’est surtout pas la seule cause de variations du poids au cours d’une vie.

Nous vous avions parlé du gène MC4R l’année dernière. Certains gènes comme celui-ci ou FTO, peuvent par exemple diminuer la sensation de satiété après un repas et augmenter la tendance de votre corps de faire des réserves sous forme de masse grasse. Il est parfois possible de détecter cette tendance dès l’enfance.

Ceux ayant ces deux gènes actifs ont une prédisposition à la prise de poids, “rien qu’en regardant une pizza”, soit dès qu’un petit “écart” est fait. Il est difficile pour eux de rééquilibrer leur alimentation après un excès. Ces personnes ont aussi tendance à manger plus que leur entourage car elles sont plus sensibles à la faim et se tournent alors vers des sources de sucre et de gras.

C’est bien sûr un profil un peu cliché que nous dressons là. Mais si vous vous y retrouvez, sachez que vous n’êtes pas seule ! Nombreux sont ceux et celles qui se trouvent dans la  même situation.

Cependant, les gènes ne sont pas l’unique cause du surpoids.

La place de l’environnement

Même si on ne peut pas décider à quelle vitesse on prend du poids, il est parfaitement possible de moduler son environnement en fonction de sa nature. En effet, un enfant ayant une tendance à être en surpoids ressortira grandi d’une éducation nutritionnelle douce : rééquilibrer son assiette, l’inciter à pratiquer une activité physique qu’il aime, lui enseigner le choix de ses aliments, tout cela lui permettra de combler ses besoins en se faisant plaisir et en préservant sa santé, même une fois adulte. Beaucoup de choses peuvent être faites avec un enfant pour l’aider à mieux manger, accompagnés d’une diététicienne nutritionniste.

Réagir suffisamment tôt peut lui éviter d’arriver au stade de l’obésité. La diététicienne nutritionniste aura pour rôle de guider l’enfant et ses parents vers une alimentation équilibrée, tout en donnant des conseils adaptés à toute la famille.

C’est ce que nous proposons dans notre Programme Famille : une coach en nutrition diplômée vous appelle chaque semaine afin de vous donner des conseils et astuces autour de l’alimentation. Elle réalise pour vous des menus familiaux faciles et rapides, qui plairont aux enfants comme à vous. Ces consultations régulières vous apprennent à ne pas tomber dans les pièges des clichés alimentaires, pour que vous puissiez transmettre le meilleur à vos enfants et qu’ils soient en bonne santé.

C’est là que l’environnement sera modifié : changer les habitudes de la famille et l’entourage (lorsque c’est possible) incite l’enfant à imiter, ou aide l’adulte à suivre une alimentation saine et qui lui convient.

Si vous avez tendance à prendre facilement du poids, il existe donc des solutions ! Nous vous guidons à chaque consultation et vous proposons des menus personnalisés, sans frustration.


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)

 


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Baudelaire

Maïa Baudelaire

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *