Mangez-vous vos émotions ?

Nous sommes tous sensibles à nos émotions et à ce qu’elles nous dictent. Elles sont souvent liées à nos envies alimentaires. Il est donc intéressant de décrypter ses propres mécanismes pour réagir de manière à se sentir bien avec soi-même.

La faim émotionnelle, c’est l’envie de chocolat chaque soir après le travail, c’est le penchant pour une pâtisserie lors d’une sortie en amoureux, mais c’est aussi le “craquage” sur le repas de Noël en famille à se sentir bien lourde une fois sortie de table.

C’est une forte envie de manger sans avoir physiologiquement faim. C’est donc une envie tout à fait naturelle et normale qui varie au fil des expériences vécues au quotidien. Vous ne seriez effectivement pas choquée de voir une amie à vous qui se fait plaisir avec une part de gâteau au chocolat dans l’après midi, même sans avoir particulièrement faim. “Elle a raison de se faire plaisir”. Eprouvez-vous cette même bienveillance avec vous-même ?

Quand mangeons-nous nos émotions ?

La faim émotionnelle peut être présente lors d’un moment de convivialité où l’on se sent bien, où l’on souhaite partager quelque chose (un goûter par exemple), lié au bien-être ou à la joie.
Elle peut aussi se faire ressentir lorsque vous vous trouvez dans un état de stress sous-jacent ou ponctuel, d’anxiété, de solitude ou bien de tristesse. L’alimentation sera alors une compensation, une manière de se rassurer, mais sera plus souvent suivie par de la culpabilité

Cette envie de manger liée aux émotions peut devenir un souci lorsqu’elle a des conséquences sur votre quotidien : par exemple si cela devient une habitude quotidienne à laquelle vous ne pouvez déroger, si elle vous obsède, vous fait culpabiliser, ou encore si elle vous fait prendre du poids alors que vous vouliez justement en perdre.

Il devient alors primordial de repérer ce qui vous pousse à manger sans faim. C’est le début du chemin vers la connaissance de soi !

Comment gérer ces envies de manger émotionnelles ?

Il ne s’agit pas ici de contrôler votre envie de manger, contrairement à ce que conseillent de nombreuses personnes, mais d’apprendre à vous écouter et vous connaître. Cela n’est pas toujours évident seule, il est donc pertinent d’être accompagnée d’une diététicienne nutritionniste voire d’une psychologue qui saura vous entendre et vous donner des pistes de réflexion, comme des astuces de relaxation et d’écoute de ses sensations. Ce suivi se fait au cas par cas.

Votre diététicienne nutritionniste, notamment dans le programme Equilibre, vous fera des menus équilibrés, sains et gourmands à la fois, pour que vous soyez sûre de manger tout ce qu’il vous faut. Ces menus réalisés par une professionnelle de la santé vous permettent d’être en forme cet hiver, d’éviter les carences et de découvrir de délicieuses recettes ! Enfin, vous découvrirez le schéma de l’équilibre alimentaire qui répond à vos besoins personnels et des techniques pour manger sainement, simplement.


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Baudelaire au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Baudelaire

Maïa Baudelaire

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *