Courir à jeun le matin : bonne ou mauvaise idée ?

Quel est le meilleur moment pour courir ? Faut-il manger avant ? Il s’avère que le meilleur moment pour courir lors d’une perte de poids est le matin, et qu’il est possible de courir le ventre vide en prenant quelques précautions si c’est la première fois.

Quel est le meilleur moment de la journée pour aller courir ?

Une étude scientifique parue en 2017 dans le journal Clinical Obesity* a fait l’essai sur 48 femmes en surpoids, divisées en deux groupes. L’idée a été de les faire courir (exercice en aérobie, soit de l’endurance) durant 6 semaines, le matin entre 8 et 10h pour le premier groupe, et l’après midi entre 16 et 18h pour le second groupe.

Quels ont été les résultats ?

Bien que l’appétit de ces femmes n’ait pas différé, le premier groupe qui pratiquait l’endurance le matin s’est vu consommer moins de calories et a perdu plus de poids sur ces six semaines.

Toutefois, il s’agit ici d’un petit groupe test qui nous permet d’avoir des pistes à développer. Aussi, elles pratiquent un sport d’endurance et non de force. En effet, si vous choisissez du HIIT ou de la musculation par exemple, vous aurez besoin d’énergie rapidement disponible pour y faire face. Vous risquez alors une dégradation musculaire pour alimenter… Vos muscles ! En courant, avant de puiser dans les lipides, votre corps utilisera le glycogène apporté par le dîner de la veille et stocké dans le foie et les muscles.

C’est pour ces raisons qu’un running lent, sur un trajet simple et tranquille est la meilleure solution pour bien démarrer la journée, si vous aimez courir. Si ce n’est pas votre activité favorite, vous pouvez aussi essayer le yoga ou de simples respirations pour vous réveiller doucement.

Si votre choix se fait pour la course, certaines précautions sont à prendre avant de sortir à jeun !

  • Échauffez-vous : vous vous êtes levée il y a 15 minutes ? Alors prenez quelques minutes de plus pour vous réveiller avec des étirements, des mouvements et une petite foulée pour démarrer.
  • Hydratez-vous : si vous n’avez pas petit-déjeuné, il est au contraire indispensable de vous hydrater dès votre lever. Et bien sûr de continuer à boire toute la journée pour atteindre 1,5L !
  • Emmenez du sucré : par précaution et jusqu’à ce que vous connaissiez bien vos sensations et vos limites, mieux vaut emmener un carré de sucre avec vous si une hypoglycémie pointe son nez.

Après ce run, place au petit déjeuner ! Oeufs brouillés, saumon, flocons d’avoine, fruits… Il est important de faire le plein d’énergie après cette sortie. Pour des idées de petit déjeuner sain et sportif, jetez un œil aux programmes de Maïa Coach. L’un d’eux est dédié aux sportives avérées ou en devenir. Ce programme est constitué d’un suivi par une diététicienne nutritionniste qui est là pour vous conseiller, et qui réalise vos menus pour chacun de vos repas, du petit déjeuner au dîner. Ainsi, vous pouvez être sûre que vous ne manquerez de rien pour atteindre vos objectifs !


Sources :

*Alizadeh, Z., Younespour, S., Rajabian Tabesh, M., & Haghravan, S. (2017). Comparison between the effect of 6 weeks of morning or evening aerobic exercise on appetite and anthropometric indices: a randomized controlled trial. Clinical Obesity, 7(3), 157-165. https://doi.org/10.1111/cob.12187


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Coach au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Coach

Maïa Baudelaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *