Comment améliorer votre digestion ?

Vous avez une digestion lente, difficile ? Si vous avez des ballonnements ou des douleurs à la digestion, voici nos conseils alimentaires pour vous sentir mieux après vos repas.

La mauvaise digestion peut avoir différentes causes, et il est important de les repérer pour adapter votre hygiène de vie et vos habitudes en conséquence, pour un quotidien plus agréable.

Avez-vous un intestin irritable ?

L’intestin irritable touche majoritairement les femmes et se manifeste par d’importantes difficultés à digérer certaines fibres qui auront tendance à fermenter dans les intestins, les FODMAPs, provoquant alors des diarrhées, constipations, voire une alternance des deux. Le tout accompagné de douleurs et d’une malabsorption intestinale provoquant alors de la fatigue et des sautes d’humeur. Si la maladie n’est pas “grave” en elle-même, elle est certainement handicapante au quotidien car elle isole socialement les personnes touchées.

Si vous pensez être concernée, prenez rendez-vous avec une diététicienne nutritionniste ou avec un gastro-entérologue, qui vous accompagnera dans le choix de vos aliments.

 

Si vous avez seulement les intestins sensibles, voici quelques astuces pour adapter votre alimentation :

  1. Réalisez des repas variés en évitant un repas contenant uniquement des féculents ou uniquement des lipides. Ajouter des fibres à votre assiette, en quantités raisonnables, permet de mieux réguler votre transit. Pour varier vos repas, n’hésitez pas à faire appel à nos diététiciennes nutritionnistes dans le programme Microbiote ! Votre coach vous accompagnera pas à pas vers l’équilibre alimentaire qui vous convient, notamment grâce à des menus quotidiens personnalisés.
  2. Choisissez des fibres douces et non irritantes : les crudités peuvent être difficiles à digérer et faire mal au ventre, préférez une cuisson même de quelques minutes, vapeur ou à l’eau. Les fibres douces sont plutôt des fibres solubles : patate douce, carotte, courgette, nectarine, orange…
  3. Marchez après le repas : la seule chose à éviter est de vous allonger, position qui ralentit la digestion et est propice aux reflux. Au contraire, une marche tranquille aide à stimuler le système digestif en douceur, en respirant profondément.
  4. Si vous êtes sujette aux ballonnements, éliminez-les en travaillant sur le stress. Ce dernier provoque souvent des désordres digestifs, alors mettez-vous à la cohérence cardiaque avant et après le repas !
  5. Essayez les aliments fermentés : du chou si vous le digérez (cuit), des cornichons, du kombucha, du fromage… Ils participent à diversifier votre microbiote intestinal.
  6. Prenez soin de votre microbiote intestinal : cela résume finalement toutes les étapes précédentes. Toutes ces habitudes vous permettront d’avoir une flore bactérienne en bonne santé qui prendra soin de bien digérer vos repas.

 

Parfois, malgré une liste de conseils, seul le suivi par un professionnel de santé permet de retrouver un confort digestif. Alors n’hésitez pas à demander un accompagnement nutritionnel.


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Coach au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Coach

Maïa Baudelaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *