Comment votre mode de vie influence la santé de votre futur enfant ?

Si l’on sait aujourd’hui que l’hygiène de vie des parents a un impact sur la santé de leurs enfants, de plus en plus de recherches mettent en avant le fait que cela concernerait aussi les futurs parents, avant même la grossesse.

Lors d’un désir d’enfant, certains parents décident de consulter une diététicienne nutritionniste afin d’être en meilleure forme : retrouver un poids d’équilibre, apprendre ou réapprendre à mieux manger facilement, prendre de bonnes habitudes pour soi mais aussi pour le futur enfant qui grandira dans un environnement sain.

La décision de consulter un professionnel de santé est tout à fait raisonnable puisque les études confirment le fait que les habitudes et l’hygiène de vie des parents ont un impact sur leur futur enfant, plusieurs mois avant sa conception. Cet impact pouvant être positif comme négatif, voyons comment mettre toutes les chances de votre côté pour avoir un enfant en parfaite santé !

Vous verrez que cela vous aidera à savoir quoi manger pendant la grossesse mais aussi avant celle-ci.

Les recherches scientifiques se basent le plus souvent sur des essais 3 mois avant la conception, avec par exemple la consommation d’alcool chez le père comme chez la mère avant la conception qui augmente les risques de malformation chez le futur bébé.

 

Pourquoi le mode de vie des parents a une influence sur la santé de bébé ?

Les gènes  et leur expression ont définitivement un effet sur la santé du bébé. Pour faire simple, nos habitudes quotidiennes, notre stress ressenti, les aliments que nous choisissons, notre consommation d’alcool ou de tabac modifient la manière dont nos gènes s’expriment et dont notre ADN est “lu”, et cela peut être transmis à notre enfant.

C’est pourquoi, chez Maïa Coach, nous vous aidons à ajuster votre alimentation et votre hygiène de vie globale pour qu’elle soit la plus bénéfique possible pour vous comme pour votre bébé. Nos diététiciennes nutritionnistes vous accompagnent d’une séance à l’autre vers la connaissance de vos besoins et vous remotivent à chaque rendez-vous.

Votre coach reste en plus disponible entre deux consultations pour toute question. Vous pouvez même lui envoyer vos repas sur l’application Maïa Coach pour avoir un avis de professionnelle !

 

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour un suivi diététique puisque même si vous êtes déjà enceinte ou avez un enfant, vos habitudes quotidiennes influenceront les futures habitudes de votre enfant, par mimétisme.

 

Et pour le tabac, quand et pourquoi faut-il arrêter de fumer avant la grossesse ?

Concernant le tabac, une étude a été réalisée sur plus de 500 personnes non fumeuses, ayant arrêté trois mois avant la grossesse, ou ayant fumé tout le long de la grossesse. Les chercheurs ont constaté une altération de l’ADN dans le placenta des mères fumeuses mais aussi chez celles qui avaient arrêté trois mois avant leur grossesse, heureusement dans une moindre mesure.

Cela signifie que les gènes ont une “mémoire épigénétique de l’exposition au tabac” et que cela se manifeste même après un arrêt de trois mois.

Cette constatation questionne les chercheurs qui vont à présent tenter de déterminer si cela entraîne des conséquences sur la santé du fœtus.

 

Nous vous conseillons donc de rééquilibrer votre alimentation lorsque vous en avez l’occasion pour favoriser la bonne croissance de votre futur enfant.

 


Source :

  • Communiqué – salle de presse INSERM. Le placenta conserverait la mémoire de l’exposition au tabac avant la grossesse. 7 octobre 2020

Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Coach au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Coach

Maïa Baudelaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *