Un brunch peut-il être sain ?

Cette tradition d’origine américaine a été particulièrement bien accueillie en France, pays de la gastronomie. Parfois composé d’aliments frits ou très riches, il peut en réalité être tout à fait sain et équilibré si vous tenez à mieux manger au quotidien, lors d’un rééquilibrage alimentaire par exemple. Voici nos conseils pour vous faire plaisir lors d’un brunch.

 

 

Qu’est-ce qu’un brunch ?

Que ce soit à la maison ou dans un restaurant, le brunch se définit par la variété des produits consommés, entre 11h et 15h. On y retrouve des gâteaux et pâtisseries, des préparations salées comme des cakes ou des quiches, des boissons chaudes, des jus, et parfois même des cocktails.

Et pour cause, ce repas est un mélange entre le petit déjeuner et le déjeuner et est donc généralement très complet pour satisfaire toutes les papilles !

 

Comment composer son brunch ?

Vous êtes perdue quant à l’organisation de votre brunch maison ? Nous vous proposons de nombreuses recettes lors de nos coachings nutritionnels et rééquilibrages alimentaires réalisés par nos diététiciennes nutritionnistes. Que vous soyez adepte des petits déjeuners sucrés, salés ou tardifs, tous vos menus seront personnalisés et adaptés à vos envies, tout en vous garantissant de manger équilibré. En plus d’être un gain de temps et d’énergie, notre programme Equilbre vous assure d’être encadrée par une professionnelle de la santé, donc n’hésitez pas à jeter un oeil à notre concept !

Puisque l’équilibre alimentaire, c’est la qualité et l’alternance des produits, nous vous conseillons de composer votre brunch avec beaucoup de choix et de variété :

  • une boisson fraîche comme un jus d’agrumes ou un jus de fruits et légumes ;
  • une boisson chaude en hiver : thé, café ou chocolat chaud, ou leur version glacée en été ;
  • des oeufs brouillés, ou bien un poisson ou une viande ;
  • quelques crudités ou des légumes intégrés dans une quiche ou une tarte ;
  • une pâtisserie ou une viennoiserie ;
  • un laitage, yaourt ou fromage blanc avec des fruits frais (ou un muesli) ;
  • et pourquoi pas un avocado toast ou de la charcuterie avec parcimonie.

 

Rappelons que le brunch remplace deux repas de la journée, d’où l’intérêt d’en faire un repas complet. Toutefois, les quantités sont souvent importantes et elles peuvent être difficile à gérer (surtout à digérer).

 

 

 

Comment ajuster ses quantités ?

Considérant la variété mentionnée au dessus, on peut avoir tendance à trop manger, surtout lorsqu’on a un buffet qui nous fait de l’œil juste à côté de notre table. Pour ne pas rentrer chez nous avec l’estomac sur le point d’exploser, notre technique est de remplir notre table avec tout ce que nous voulons manger, mais dans des petites quantités, de manière à visualiser tout ce que l’on va manger au fil du repas (si vous avez suffisamment de place sur la table).

Avoir sous les yeux le brunch en entier permet au cerveau de mieux intégrer la quantité qui sera ingérée, ce qui permet de manger à sa faim.

Aussi, une fois que vous aurez terminé le tout, vous pourrez vous questionner avant de retourner au buffet ou non, selon votre appétit.

 

Et enfin, une fois arrivée au dîner et en cas de mini-faim, optez pour un repas léger comme une petite salade composée ou une soupe et un dessert (fruit et/ou yaourt) !


Une question ? Besoin d’être conseillé ?
Contactez votre nutritionniste chez Maïa Coach au :
01 47 36 00 98
(Du lundi au vendredi de 9h à 18h)


Sophie Francoulon, Diététicienne-Nutritionniste chez Maïa Coach

Maïa Baudelaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *